Le temps des flippers dans les bistrots

0

Les flipperomanes

Reste les collectionneurs qui tiltent pour les flippers. On les appelle plus exactement les “flipperomanes”

En général, ils collectionnent les flippers par nostalgie. Parce que ca leur rappelle leur jeunesse et leur insouciance. Toujours des “bons moments passés avec les copains au bistro”. pour d’autres ce sont des souvenirs de vacances ou de week-ends.

La côte des flipper dépend à la fois des fabricants et des dessinateurs. Côté fabricants, il ya le français Gottlieb ou Bailly très côté tant pour le niveau de jeu que pour le graphisme. mais aussi les sociétés Williams et data East.

L’Advertising Poster Company de Chicago a fourni les artistes les plus talentueux. Dave Christensen, Christian Marche, Roy Parker.

La collection peut également se faire par thème. Comme les pin-ups. il y en a pléthore dans la mesure où le flipper était souvent l’apanage des hommes. Les dessinateurs et fabricants ne s’en sont pas privés. certains modèles avec des scènes très osées ont du être retirés du marché et censuré par la société bien pensante américaine. Le thème du football a également ses adeptes.

Ainsi certains vont littéralement craquer sur le modèle représentant la maison de Norman Bates, alias Anthony Perkins dans Psychose. Un autre recherche désespérément le flipper “Six Millions Dollar man” allusion au feuilleton “l’homme qui valait trois milliards” et son héros Lee majors. Il s’agit d’un flipper créé en 1978 , unique flipper à 6 compteurs.

Comme un panneau publicitaire l’habillage de la glace est confiée à des dessinateurs et graphistes de renoms.

Les quatre flippers les plus recherchés sont :
– les Majorettes de Gottlieb
– le magic City de Williams
– Le Fireball de Bailly
– le Wizard de Bailly

les créatifs les plus côtés sont :
Dave Christensen
Tom Grant
Christian Marche
Roy parker

Foire de Rosmalen en octobre – Pays Bas

1 2
Partager sur :

Les commentaires sont fermés.