Browsing: cuisine basque

L’Izarra, une liqueur de vénérable basque ? Pas question de tomber dans ce cliché. Le groupe Védrenne a beau surfer sur la vague des spiritueux identitaires et de terroir (gentiane Salers, Noyau de Poissy etc…), avec l’Izarra, il a choisi la modernité…

On ne tombe pas sur cette adresse par hasard. Auberge hors-du-temps plantée en cette rue Croulebarbe -qui l’est autant…-  derrière les Gobelins. Sa devanture de vieux cabaret flanquée d’un hôtel et d’une boulangerie intrigue déjà. Elle abrite depuis des décennies une ambassade…

L’esprit Pinxo, c’est l’esprit tapas qu’on pioche (qu’on pintche) et qu’on partage. Cette petite portion où l’âme culinaire basque exprime la convivialité de sa gourmandise. Comme le haïku du poète japonais, il y a quelque chose de fugitif et à la fois…

«Moi aussi je souis..basque» lancent les New-yorkais qui arrivent chez l’Ami Jean après le service et qui jouent ainsi leur va-tout pour être servis. Il faut dire que l’endroit déjà réputé a connu sa consécration internationale depuis que son chef, Stéphane Jego…

Les ingrédients • 80 g de lard • 150 g de jambon découpé en lamelles • 2 poivrons verts • 2 poivrons rouges • 4 oeufs • 3 ou 4 piments “oiseaux” (petits piments) • 2 gousses d’ail • 2 oignons de…

Est-ce un hasard de l’époque ou un clin d’œil du destin ? Certains chefs bretons ont tendance à reprendre des bistrots basques parisiens avec brio. C’est vrai pour l’Ami Jean, icône bistronomique, dirigée Yves Jego. C’est aussi vérifiable pour le Bascou où…

Penya Festayre, la Féria sur Paris Penya Festayre part de l’envie de Vincent Jalbaud et Sébastien Alibert (36 ans) de recréer leur univers de férias basques qu’ils ne retrouvent pas sur Paris. Un projet aussi gonflé qu’atypique pour ces deux amis, l’un…

Le Trinquet, pour la pelote et l’axoa ! En 1900, lors de l’Exposition Universelle de Paris, la pelote basque était en démonstration. Le site a été crée pour la pelote basque. Il n’y avait au départ qu’un fronton extérieur de chistera. Puis les…

Titou, Basque jusqu’au bout des ongles ! Ne l’appelez pas Michel Hiriart, il ne se reconnaitrait pas. Son nom à lui c’est Titou – 36 ans –natif de Saint-Jean-de-Pied-Port -, il est le chef d’orchestre au comptoir du Volant depuis 3 ans. Il…