Rungis  : Une table record pour marquer 50 ans de bonheur gastronomique

0

« À 9h30 ce matin nous avons mesuré la table avec deux géomètres à l’aide d’un infrarouge. Elle atteint 401,022 mètres de longueur. Ce nouveau record est homologué, il était précédemment détenu depuis 2017 par l’île de La Réunion avec 322,42 mètres de longueur.»  Anna Orford, juge officiel du Guinness Book a bien confirmé à Stéphane Layani, PDG du marché international de Rungis (MIN) que le record du monde de la plus grande table de pique-nique venait d’être battu. 

Ce dernier plus bondissant que jamais n’a pas manqué de marquer sa fierté. “On n’a pas tous les jours 50 ans,…ce record “montre qu’on est capable collectivement de réconcilier les Français autour de la table”, s’est félicité Stéphane Layani. Il faut dire que le banquet géant (près de 2200 convives) organisé pour fêter les 50 ans du marché de Rungis a rempli sa mission.
L’immense table à perte de vue traversait deux pavillons entiers du secteur des fruits et légumes. La préparation des mets a été confiée à la fine fleur des corps de métiers de bouche : Meilleurs Apprentis, Meilleurs Ouvriers de France et les Interprofessions qui ont su mettre en valeur les produits sélectionnés par les grossistes du Marché. Les étudiants de l’Ecole Ferrandi étaient mobilisés pour le service. 
Au menu des huîtres Marennes Oléron, des crevettes mais aussi la plus grande terrine du monde d’un poids de 1,04 tonnes, ayant nécessité la collaboration de 50 personnes et une cuisson 22 heures. Mais aussi produits tripiers, bœuf divin de race normande et grand plateau de fromage concocté par le MOF Eric Lefebvre.
Si le bonheur était dans les assiettes, l’intervention de Laurent Bafie égrenant des blagues bien grivoises n’a pas plu à toute le monde. A l’exemple de Florence Hardy  patronne de Medelys  «Vous trouvez vraiment que ça correspond à l’image que l’on veut donner de Rungis, de ces nouveaux métiers et des défis qu’on doit relever ? » En revanche, Marc Fichel avec  sa chanson « C’est ma vie dans les Halles » en a fait danser plus d’un. Sa chanson est ainsi devenue l’hymne joyeux de Rungis. 
Dans le cadre de sa lutte contre le gaspillage alimentaire, Rungis a redistribué le restant de ce grand banquet aux Restos du cœur franciliens.

 

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.