Maison du Danemark

0

Près de l’Arc de Triomphe mais loin du bistrot de Paname, voilà une belle “brasserie” scandinave où  s’envoyer des aquavits donneront peut-être l’audace de monter à l’étage…

Flora Danica

Alliant design et cuisine scandinave, la Maison du Danemark, avec sa brasserie Flora Danica au rez-de-chaussée et le Copenhague à l’étage, se maintient fière comme la figure de prou d’un drakkar viking. Créée en 1955, elle a longtemps été le porte-étendard du royaume à Paris. Et au sein de l’ex-groupe de Brasserie Frères Blancs, Flora Danica et surtout le Copenhague comptaient parmi les joyaux de la couronne. 

Ils comptèrent ainsi parmi les premiers établissements qu’Olivier Bertrand -repreneur du groupe de brasseries- choisit de rénover en 2017. Le néo-bougnat cantalou ne l’a pas joué petit bras avec du low cost façon Ikea. Il a fait appel à un couple de designers en vogue, le tandem italo/danois Gamfratesi (contraction de Stine Gam et d’Enrico Fratesi). Ils ont repensé l’établissement sur des tonalités de bleu, et gris vert pâle en bas en parsemant les pièces de leurs créations. A commencer par leurs chaises beetle ou la suspensions Cheshire.

 

Le Chef Andrea Møller compose chaque semaine ses bouquets.

Cette cohérence scandinave se poursuit en cuisine avec Andrea Møller, chef de 35 ans natif de Copenhague … Il a travaillé avec Claus Meyer fondateur de la Nouvelle cuisine nordique. Il promeut le local et saisonnier dans les ingrédients. Justement, question local, Andrea se fournit dans le potager qu’il bine dans la cour. Chef paradoxal récompensé d’un macaron en 2018, il craque sur les escargots et confesse avoir eu du mal à se remettre de son passage au restaurant Bocuse de Collonges-Au-Mont-d’Or pour ce summum de la tradition. Pourtant, le chef a une drôle de vision du terroir français quand il s’attaque par exemple à un tartare, mayonnaise, pickles (25€) qui ressemble à une galette. Mais son parfait glacé au lait d’amande avec son jus d’aneth s’avère une façon aussi délicate qu’élégante de rappeler ses origines. 

Le chef a également supervisé la carte brasserie chic scandinave. Avec un saumon mariné à l’aneth façon « Gilbert Bécaud » (31€), vieux classique de la maison toujours là. Mais on peut préférer la dégustation de harengs ( 24€) ou pour les petites faims, une planche de mini Smørrebrød (crabe / hareng mariné à l’aneth / pastrami) à 12€.

A accompagner de la sélection maison des 6 aquavits. Ce qui par les jours de grand froid en haut des Champs, pourra s’avérer bien réconfortant. 

 

Copenhague

142, avenue des Champs Elysées – paris 8 ( 1er étage ) –
Tél. 01 44 13 86 26
ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h30 et de 19h à 23h
déjeuner en 3 services : 55 euros / en 5 services : 70 euros dîner
menu Découverte à 85 euros
menu Signature à 115 euros
menu du Chef avec accords mets-vins : de 120 à 165 euros

Flora Danica
142, avenue des Champs-Elysées – paris 8 – 01 44 13 86 26 
Flora danica.fr

ouvert tous les jours de 8h à minuit 

petit-déjeuner express à 7,50 euros / petit-déjeuner Flora à 14,50 euros
menu Flora danica : entrée/plat ou plat/dessert : 29,50 euros – entrée/plat/dessert à 38 euros

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.