Author: Jean-Moïse Braitberg

Ignoré du classement de 1855, le vignoble de Pomerol situé aux portes de l’agglomération libournaise, a su tirer partie de sa rareté, mais aussi d’une qualité de terroir incontestable, pour s’imposer comme l’un des plus prestigieux du Bordelais. Les vignes y courent sur un plateau qui s’étage au confluent de la Dordogne et de l’Isle, avec des sols de graves argileuses ou sablonneuses et, en sous-sol, des sables ferrugineux appelés « crasses » de fer qui caractérisent les meilleurs terroirs. L’autre particularité de Pomerol est d’employer à plus de 70% des raisins de merlot qui trouvent ici un environnement propice au développement d’une…

Read More

Sur la rive droite de la Dordogne, l’ensemble des vignobles concentrés autour de Libourne font de cette sous-préfecture la deuxième capitale viticole de la Gironde après Bordeaux. Ce sont les anglais qui, depuis le Moyen-âge ont profité du port de Libourne, au confluent de la Dordogne et de l’Isle, pour venir embarquer les barriques de Saint-Emilion. Dans la première moitié du 20eme siècle, ce sont d’entreprenantes familles corréziennes qui ont su hisser les vins de la région au premier rang des appellations bordelaises. Fronsac et Canon-Fronsac En aval de Libourne, le vignoble de Fronsac qui ne produit que des vins…

Read More

Parmi les acteurs de la « Révolution languedocienne » qui a vu la production de la première région viticole de France monter spectaculairement en qualité depuis le milieu des années 1980, le Cabardès, contrée  discrète du Pays cathare, mérite une attention particulière pour son originalité.  Sur les pentes méridionales de la Montagne noire, ce petit vignoble de 550 hectares qui compte moins d’une trentaine d’exploitations, bénéficie d’une situation climatique exceptionnelle, au carrefour des influences méditerranéenne et atlantique.  Ceci explique que l’appellation Cabardès emploie des cépages atlantiques (cabernet franc, cabernet sauvignon, merlot) assemblés à des raisins méditerranéens (syrah, grenache)  que complètent des variétés…

Read More

Si la présence des vins de Chinon sur les tables n’est peut-être pas la chose la mieux partagée du monde, l’intérêt pour cette appellation discrète du Val de Loire est cependant réel chez nombre de restaurateurs, sommeliers et cavistes. A l’initiative des vignerons  et négociants de l’AOC une vingtaine de professionnels nous ont récemment présentés leurs chinons préférés. Ce bel échantillonnage qui s’étend dans la durée, de 1959 à 2011, nous a permis de faire deux constats: Tout d’abord les vins de Chinon ont une  capacité de garde incontestable. Ensuite, il apparaît que leur évolution est lente, et que la…

Read More

Comme de juste, le Haut-Médoc est en bas de la carte. C’est la plus vaste partie du médoc viticole qui s’étend de Blanquefort, aux portes de Bordeaux, jusqu’à Saint-Seurin-de-Cadourne, 55 km au nord. C’est dire l’importance de cette AOC, dont les 4300 hectares de vignes enserrent les six appellations villageoises du Médoc. Les caractéristiques de cette région connues depuis longtemps, ont été développées de manière empirique dès le XVIIIeme siècle et c’est ici que, dans le bordelais, s’est le plus développé la notion de terroir. Les communes dévolues à la seule appellation Haut-Médoc sont Vertheuil, Blanquefort, Cixssac, Sainte Sauveur, Le…

Read More

La région des Graves est la seule à posséder un nom d’appellation faisant référence à une caractéristique géologique. Comme son nom l’indique, la principale caractéristique de cette région qui borde la rive gauche de la Garonne est de posséder un sol sableux et caillouteux constitué de matériaux charriés par le fleuve. Le vignoble, qui s’immisce dans l’agglomération bordelaise, est réputé être le plus ancien du Bordelais et, en tous cas, celui dont la réputation hors de nos frontières est la plus ancienne. Longtemps unifiées, les Graves ont été divisées en deux dans les années 1980 avec, au Nord, les Pessac-Léognan,…

Read More

Dans le monde entier, le nom de Sauternes est synonyme de vins liquoreux, son seul rival étant Tokaj, en Hongrie. La particularité de ces vins d’une richesse exceptionnelle est due tout autant à un terroir varié de graves, de sables, de calcaire et d’argile bien draîné par des pentes marquées, qu’au savoir-faire des vignerons. Ceux-ci ont en effet su tirer parti d’un micro-climat particulièrement propice à l’apparition du botrytis cinerea, la fameuse pourriture noble. En fait, il s’agit dun champignon dont un enzyme permet la concentration des sucres dans la baie du raisin. C’est du Ciron, un petit affluent de…

Read More

Dominée par la figure du château Haut-Brion, seul vin rouge non médocain figurant au classement de 1855 en tant que premier cru, ce vignoble a vu le jour au milieu des années 1980 sous l’impulsion d’un groupe de propriétaires qui souhaitaient se distinguer de l’appellation graves. A juste raison, puisque la zone située en périphérie de Bordeaux entre les communes de Martillac et de Mérignac possède un terroir bien particulier caractérisé par des pentes marquées qui assurent un bon drainage des sols et permettent la production de grands vins aussi bien en rouge qu’en blanc sec. Du reste, cette particularité…

Read More

La plus petite des appellations villageoises du Médoc est une bande de terre de 12 km de long et de quelques centaines de mètres de large, perpendiculaire à l’estuaire de la Gironde dont elle reste en retrait, qui se coule sur le flanc sud de l’AOC Listrac et jouxte l’extrémité nord de l’AOC Margaux. Le vignoble de Moulis couvre à peine plus de 600 ha, mais les sols y sont assez variés, comprenant aussi bien des sables alluvionnaires que des graves anciennes et des terrains argilo-calcaires. Plusieurs variétés de sols se retrouvent souvent sur la même propriété. Appellation discrète et…

Read More

Avec environ 15000 hectares, le Médoc viticole est une bande de terre qui dépasse rarement 10km de large, coincée entre la rive gauche de l’estuaire de la Gironde et la forêt des landes de Gascogne et qui remonte jusqu’à la pointe de Graves. Tous les médocs sont des bordeaux, mais ils peuvent aussi revendiquer une des six appellations villageoises du secteur (Moulis, Listrac, St-Estèphe, St-Julien, Margaux, Pauillac). La région est considérée généralement comme la plus prestigieuse du Bordelais car on y trouve les grands châteaux les plus renommés qui font l’objet du fameux classement de 1855. L’AOC Médoc proprement dite…

Read More

Voisin de Pomerol, au Nord-Ouest de l’appellation, le vignoble de Lalande de Pomerol est lui aussi ancien et fut créé au XIIeme siècle par les Hospitaliers de Saint-Jean. Plus important que celui de Pomerol, il couvre environ 1200 hectares et englobe l’ancienne appellation Néac, disparue dans les années 1970. Les vins sont, là aussi, très majoritairement issus du merlot mais sont plus souples que ceux de Pomerol bien que les meilleurs d’entre eux rivalisent avec ces derniers tout en étant beaucoup plus abordables. Lres châteaux La Fleur de Bouard, Moulin à Vent, Haut-Chatain ou la Croix Saint-André comptent…

Read More

A ne surtout pas confondre avec l’AOC des Graves, cette petite appellation est située sur la rive gauche de la Dordogne à l’Ouest de Libourne, sur les communes de Vayres et d’Arveyres. Elle compte moins de 600 hectares de vignes dont environ un quart de raisins blancs. Planté au nord de l’Entre deux mers, le vignoble se distingue, comme son nom l’indique, par un sol caractéristique de graves. Les vins blancs, majoritairement issus du sauvignon sont secs et ont un beau fruité. Les rouges ont la puissance que confère le cabernet-sauvignon, ainsi que la rondeur que prodigue le merlot. Les…

Read More