13 cépages identitaires interdits de mention sur les Vins de France sans IG.

0

Ouf ! le 6 mai aura été une grande date pour les vignerons alsaciens. Mais aussi pour leurs homologues jurassiens et savoyards ! Non parce qu’ils seraient tous des « Hollandais » mais parce que leurs revendications concernant leurs cépages identitaires ont été entendues. En clair, parmi bien des mesures précisant l’étiquetage des vins, l’article 3 du décret publié au J0 le 6 mai, interdit qu’on affiche le nom de ces cépages sur les étiquettes des vins de France sans IG (vins sans Indication géographique, ex-vins de tables).

Cette affaire n’a rien de folklorique. A supposer que la France ne parvienne à convaincre ses partenaires européens à revenir sur la fin des droits de plantation en 2015 -ce qui est possible- , ce seront alors des milliers d’hectares qui seront plantés dans les plaines les mieux irriguées et ensoleillées. Des vignobles totalement automatisés de vins sans IG affichant des rendements de 300 à 350 hl/ha… Les promoteurs de ces vignobles chercheront à jouer sur les cépages pour commercialiser leurs vracs.

Pas question dès lors de commercialiser un Vin de France sans IG avec une cigogne sur l’étiquette et une mention Gewurztraminer. Un vin qui aurait pu être planté en Roussillon par exemple. Idem pour une belle bouteille avec mention de Mondeuse sur fond de sommet enneigé.
En revanche, rien n’interdit qu’une IGP recourt à la mention Riesling ou Savagnin. Sauf que le cas d’une IGP Côtes Catalanes par exemple recourant à une telle mention aurait de quoi surprendre. Débat sans fin que celui du terroir et du cépage. Tout devrait-il être figé pour toujours ? Woody Allen fait dire à l’un des personnages que la « tradition est une illusion de la permanence« . Citation à rapprocher d’une déclaration de Michel Bettane dans un chat sur le site du Monde. « C’est le terroir qui fait l’appellation, ce n’est pas le cépage. »… « Si les cépages leur appartenaient (aux Alsaciens), il y a longtemps que l’Allemagne aurait interdit à l’Alsace de faire du riesling. Ou que la Bourgogne aurait interdit à l’Alsace de faire du pinot gris ou du pinot blanc.« 

La liste des 13 cépages identitaires interdits de mention sur les vins de France : 

Aligoté, Altesse, Clairette, Gewurztraminer, Gringet, Jacquère, Mondeuse, Persan, Poulsard, Riesling, Savagnin, Sylvaner et Trousseau.

En savoir plus sur le site Légifrance :

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.