La vigne du Parc Georges Brassens

0

Jusqu’à la fin du 18ème siècle, le paysage du hameau de Vaugirard était verdoyant et la culture du grand vignoble de Périchot occupait la majeur partie des habitants des environs.

Dans son « Connaissance du Vieux Paris », J. Hillairet nous indique qu’en « 1730, une partie de la rue des Morillons entre les rues Dantzig et Castagnary était indiquée comme un sentier traversant des vignobles de raisins noirs ».
Les vignes cédèrent la place à des jardins maraîchers au XIXème siècle, puis aux abattoirs de Vaugirard, en 1894.

Le Clos Morillons a été planté en 1983. Y poussent 700 pieds de pinot noir et une dizaine de pinot Meunier.

SONY DSC

C’est autour de la mi-septembre que le maire du XV° arrondissement déclare ouvertes les traditionnelles vendanges de la rive-gauche dans le Clos des Morillons, situé dans le parc Georges Brassens.

Chaque année, on récolte ainsi quelque 200 kg de raisin ayant bien mûri sur le Clos Morillons, ce qui donne 320 bouteilles par an.

Le parc Georges Brassens dans le XV° arrondissement de Paris rend hommage comme son nom laisse le supposer au célèbre poète et chanteur Georges Brassens qui habita non loin de là, au numéro 42 de la Villa Santos-Dumont, de 1970 à sa mort, en 1981.

Le parc a ouvert en 1975 après la démolition des abattoirs dont il reste quelques vestiges notamment un beffroi, point central du marché à la criée.

Dans le quartier deux bistrots pas piqués des hannetons

Chez Walczack

Le Clos des Morillons

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.