Le Miroir

0

Miroir, mon beau miroir…
Sa bobine évoque celle d’un fantassin de la Guerre de Cent ans. Sébastien Guénard a une tronche à avoir guerroyé avec du Guesclin ou Jeanne d’Arc. Est-ce parce qu’il est d’Orléans ? En tout cas, cet ancien du bistro de Ducasse « Aux Lyonnais » passé par l’hôtel du Palais de Biarritz n’a pas attendu de blanchir sous le harnais. A 28 ans, en octobre 2008, il a repris avec son associé une affaire à touristes de Montmartre dont ils ont fait un repaire pour amateurs de poésies gustatives.

miroir-chef
miroir-entree

miroir-rascasse

miroir-feve
Pas étonnant. Ici, la cuisine de saison est travaillée avec sincérité et intelligence. Cela se voit au premier coup d’œil sur les assiettes harmonieuses ou mutines, c’est selon. Produits impeccablement choisis, alternance talentueuse de croquant al dente ou d’émulsions dont le seul but est de faire exploser les arômes. C’est vrai pour les entrées comme ces rillettes de rascasses (ci-dessus), cette fricassée de fèves et morilles (ci-dessus), ou encore le gaspacho au saumon.

Ca l’est encore plus pour les plats. Ainsi en va-t-il de la volaille “pattes bleues” servie avec des petites morilles et asperges qui nous rappelle que certains poulets sont encore fameux (ci-dessus) . Ou du foie de veau épais comme un pavé de bœuf cuit merveilleusement sans oublier du gigot confit aux épices.
Les petits légumes bio craquants qui les accompagnent illuminent les assiettes comme les spots des boums des années soixante-dix. 
Ni roboratif, ni lourd, un repas au Miroir renvoie l’image de convives heureux de vivre et de savourer le talent d’un homme sachant composer avec les richesses de la terre.

miroir-plat

miroir-plat2
miroir-plat3
miroir-plat4

Le Miroir – 91, rue des Martyrs – 75018 Paris – Tél. 01 46 06 50 73
Métro : Abbesses
Ouvert 7 jours sur 7 de 17h – Minuit

Bon rapport qualité/prix pour la formule à 19€ : Un plat avec un café gourmand et un verre de vin.
Sinon entrée-plat ou plat-dessert à 26 €
Menu le midi entrée-plat-dessert 33€

Site internet

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.