Blancs et rosés de Provence façon Saint-Martin

0

Ne vous demandez plus pourquoi vous aimez la Provence et ses vins si vous avez fait halte bachique à Taradeau, en ces lieux où les Romains, au II° siècle, puis les moines de Lérins, jusqu’à la veille de la Révolution, défrichèrent ces terres ingrates pour y planter la vigne. Aux commandes, depuis 1993, d’un vaste espace rural, transmis de mère en fille, Adeline de Barry s’emploie à faire de Saint-Martin une incontournable référence de la Provence viticole.

En rosés

Grande réserve 2018

Pas de jaloux dans l’assemblage. Carignan, cinsault, tibouren, syrah et grenache s’épaulent et se complètent à parité. Voilà un rosé qui, drapé dans une tenue pâle traversée d’éclairs étincelants, affiche d’emblée sa séduction. Annonce élégante d’une olfaction langoureuse reposant à la fois sur un bouquet de fruits rouges(griotte, fraise des bois) et sur les délicatesses florales de la Provence. Dès l’attaque en bouche, suave et caressée de tanins discrets, gras, rondeur et vivacité viennent conter fleurette au palais. Jusqu’à ce final porté par l’opulence fruitée du trio syrah-grenache-carignan, les notes aériennes du cinsault, et l’énergique droiture du local tibouren. Ensemble goûteux, stimulé de pimpantes notes épicées bien loin, des « rosés de piscine »…
Prix départ cave : 17,90 €

Eternelle favorite 2018

Notre histoire est remplie de récits évoquant les impétueuses destinées de favorites qui détrônaient les épouses régulières, royales ou pas. Ce flacon, de par son galbe élancé, met en évidence une élégante parure dont la pâleur, quasi diaphane, est zébrée d’éclairs platine. Et c’est l’espiègle tibouren (60% de l’assemblage), introduit à Saint-Tropez vers la fin du XVIIIèmesiècle par un capitaine de corvette, qui conduit un bal endiablé où valsent arômes de fruits exotiques et minéralité conquérante. La bouche va révéler les attraits d’un millésime solaire parfaitement maîtrisé. L’attaque, fraîche et franche, récupère les harmonies révélées par l’olfaction, étirant à n’en plus finir un milieu de bouche langoureux et taquin. Un soupçon de salinité sublime au final les vivacités fruitées.
Prix départ cave : 20,90€

En blancs

Grande Réserve 2018

Assemblage équilibré de rolle (40%), ugni blanc (30%) et de clairette, ce blanc se présente sanglé dans un uniforme jaune pâle dont la brillance met en valeur les reflets topaze de ménisques rutilants. Discret au premier nez, ce vin, après un temps d’aération, s’anime, net et droit. Fruits blancs (pêche de vigne) arômes de fougère, s’harmonisent en une délicate fusion aromatique. L’attaque en bouche est virile. Serait-ce l’influence du rolle cueilli à maturité optimale, ou celle ,pierreuse, du terroir ? Le milieu de bouche marqué par le caractère primesautier de la clairette et le charnu de l’ugni blanc, se fait ample et généreux. Une longue finale soulignée par une fine acidité, conjugue gourmandise et élégance.
Prix départ cave TTC : 18,90 €

Comtesse de Saint-Martin 2015

Ceux qui affirment que les blancs de Provence ne peuvent affronter le temps en seront pour leur frais. Vinifié pour partie en barriques cet assemblage de rolle (60%) et de clairette leur fournira le plus beau des démentis. Voilà un vin « de gastronomie », drapé dans une lumineuse vesture jonquille, qui déploie au nez d’irrésistibles séductions. Le contact mesuré avec le merrain lui a transmis un brin de tonicité boisée qui rehausse ses élégances. Fruit de la passion, prunelle, poire passe crassane, titillés par un zeste de pain grillé composent une symphonie olfactive de haute expression. La bouche, un brin sévère à l’attaque, s’arrondit peu à peu, élégante et mesurée dans son évolution. Le palais réceptionne longuement ces saveurs qui « ont la gueule de l’endroit » où elles éclosent. Saveurs qui renvoient à ces merveilleux spectacles paysagers, porteurs des états d’âme d’une Provence si bien chantée par Jean Giono ou Thyde Monnier…
Prix départ cave TTC : 27,90 €

Château de Saint-Martin

83460 Taradeau,
tél.04 94 99 76 76
Partager sur :

Les commentaires sont fermés.