Café historique : la Closerie des Lilas

0

Avec la guerre de 14-18, la Closerie des Lilas va perdre un peu de son éclat. Et affronte la dure concurrence des cafés du boulevard Saint Germain. Notamment le café de Flore. Les habitués de la Closerie et du Café de Flore ne s’y mélangent guère. Et pour cause, ils étaient intellectuellement complètement opposés. Anti-Dreyfusards pour le premier, Dreyfusards pour le second. La Closerie réunit les républicains et les hommes de gauche (Lénine et Trotsky y venaient souvent) tandis que le café de Flore devient le siège de la droite et de Charles Maurras.

Qu’en est-il aujourd’hui de la Closerie ? Derrière les banquettes de moleskine rouge, la traditionnelle barre de cuivre pour les chapeaux, le sol en mosaïques, les vieilles glaces et lambris de bois, on y croise toujours une clientèle d’intello, de bourgeois chics, de bobos, de snobs et d‘artistes qui se côtoient.closerie_2006
La Closerie est bien loin d’être passée de mode… Philippe Sollers et ses auteurs y viennent régulièrement. Toute une série de jeunes acteurs comme Virginie Ledoyen, Guillaume Canet, Melville Poupeau. Etienne Roda-Gil. Et Renaud y passe une bonne partie de ses journées…

1 2 3
Partager sur :

Les commentaires sont fermés.