Bertrand de la Soujeole, évêque et vigneron

0

Il est vrai que les exigences du travail de la vigne sont de moins en moins compatibles avec les contingences cléricales.

AOC Malepère, Monseigneur de la Soujeole

AOC Malepère, Monseigneur de la Soujeole

Auparavant, Monseigneur avait bien essayé de travailler avec les coopératives locales mais malgré les efforts fournis les bouteilles de la Soujeole étaient presque vendues comme le lot commun. Sans s’épancher, l’évêque avoue sa désespérance face aux turpitudes du milieu viticole local dominé par le système coopératif local qui a perdu ses repères. Les dérives des uns qui ont choisi le court terme en raflant les primes d’arrachages, l’incapacité des autres à travailler à une amélioration de l’AOC Malepère plus qualitative. «Tous cela crée un climat entre les gens qui est terrible…»

soujeole_bottle1Si son âme est tournée vers le ciel, ses pieds restent enracinés dans le vignoble familial qu’il a façonné depuis les années 70. Il fut l’un des premiers à planter du malbec et du merlot qui représente 60% de l’encépagement. « Du loin dont je me souvienne j’ai toujours baigné dans la viticulture. C’est mon père qui m’a appris qu’en matière de vignes, il fallait toujours faire les choses au bon moment, ne jamais laisser une souche morte -foyer d’infection- et bien fumer avec au moins 900 kg par ha de façon à protéger les vignes du stress hydrique.» L’homme n’est pas un adepte du bio ou des vins nature. «Trop risqué, je n’avais pas assez de temps à consacrer à ma vigne mais j’ai toujours cherché à limiter les traitements, je suis arrivé à en faire cinq dans l’année, quand Bordeaux en faisait le double.»

 

 

 

 

L’évolution du monde agricole n’est pas pour le rassurer. «Une grande part du travail de l’agriculteur réside dans l’observation. Il y a une loi que ne dépend pas de l’homme, c’est celle de la nature et il vaut mieux la respecter. On en est loin. Pour nos contemporains, que les fruits soient beaux est un dû. Et l’on oublie de juger l’arbre aux fruits.» C’est encore la règle de base chez les grands vignerons. Qu’ils soient athées ou cléricaux.

www.gerard-bertrand.com/fr/domaines/chateau-de-la-soujeole/

1 2
Partager sur :

Les commentaires sont fermés.