La noix : 2ème verger français par la taille

0

La noix n’a rien d’un fruit anodin… En quelques années son verger est devenu le second par la taille après celui des pommes, qui, lui, ressemble à une peau de chagrin.

La production d’environ 34 000 tonnes – en forte baisse du fait de deux étés secs et chauds- se répartit entre deux bassins, Rhône-Alpes avec notamment la noix de Grenoble AOP et Sud-Ouest autour du Périgord avec la noix du Périgord elle aussi AOP ainsi que ses dérivés, huile et cerneaux .


Fruits à coquille au ramassage souvent mécanisé, c’est entière, fraîche ou séchée, que les producteurs préfèrent la vendre.
Les prix relativement hauts, il y a encore 3 ans, tournaient à plus de 3/4€ le kg. Ils auraient fléchi de 30% sous l’effet de la mondialisation du produit. Outre la Chine et les USA -et notamment la Californie qui produit 500 000 tonnes- d’autres pays producteurs tels que le Chili sont devenus des acteurs significatifs dont l’irruption sur le marché aboutit à une baisse des cours. D’où un besoin pour les producteurs français, premiers en Europe de se singulariser en terme de qualité et d’ancrage dans le terroir.

Share.

Comments are closed.