Le Terroir Parisien de Yannick Alleno fera-t-il souche à Hong Kong ?

0

Le bistrot parisien est-il soluble au pays du luxe omniprésent et du libéralisme débridé qu’est Hong Kong ? Yannick Alleno y a implanté son Terroir Parisien en août avec un partenaire local, la société Epicurean. Il est bien décidé à faire prendre souche à son « french bistro », ainsi qu’il l’intitule sur sa carte, même si c’est dans le sous-sol du Prince’s Building, un des plus prestigieux centres commerciaux de l’Ile Victoria – quartier des affaires de “HK”. Ici, s’agglomèrent les marques les plus prestigieuses comme des abeilles autour de leur reine. La greffe a l’air de bien prendre. Le midi, ce Terroir Parisien est plein comme un œuf.

Savoureux paradoxe que ce bistrot francilien revendiqué, plutôt bon marché pour un restaurant français de HK, avec des produits venus de l’Hexagone (E+P autour de 32€). Il propose ainsi les grands classiques  : soupe à l’oignon et museau vinaigrette, ris de veau et pain perdu … Avec ses deux fois trois macarons, Yannick Alleno, est bel et bien devenu lui aussi une griffe qui parle aux Chinois de la Région administrative.

Viennoise de ris de veau au beurre noisette et câpres

L’ouverture en août a été longtemps repoussée,  le temps de fignoler tous les détails. Les éléments du décor inspiré du Terroir Parisien du Palais Brongniart -remplacé depuis peu par le Spoon Ducassien- ont été repris :  comptoir central, cuisine scénique, et intitulés des produits écrits sur les piliers … Parfois avec beaucoup d’inventivité comme ce bœuf d’Ile-de-France pas encore reconnu par l’INAO et qui est en fait du charolais ou encore ce boudin de Paris qui dans l’assiette est celui du basque Parra …

Œufs en gelée à la frou-frou

L’ambiance pulse. Les garçons chinois aux bretelles rouges virevoltent.  Géraud, le directeur de salle, les forme quasiment chaque jour aux spécialités du “Terroir”. Pas question qu’ils sèchent devant un client à détailler la composition des œufs en gelée froufrou dont le succès ne se dément pas. La texture du mollet, le goût des petits pois et du consommé de bœuf en gelé font « bang » dans les palais. Idem pour la salade d’artichauts. Le plus surprenant pour le chef Thierry Le Quéau est qu’au pays de la sauce soja et de bien de produits iodés, certains clients chinois peuvent trouver les plats du Terroir trop salés … Du coup, la fleur de sel a disparu des escargots de Paris servis sur champignons.

 

 

Le service du « lunch » dure à peine 45 minutes. «On n’a pas le droit à l’erreur» confie le chef. Verres d’eau chaude ou de Badoit sont généralisés sur les tables au point de transformer le verre de vin presque en incongruité. Tout cela est sans doute lié au besoin de rester concentré le midi sur le business. Mais l’équipe de Yannick Alleno n’a pas dit son dernier mot et prépare une cave à vins digne de ce nom pour alimenter les dégustations nocturnes du salon privé. Car les hongkongais amateurs de vin ne manquent pas sur l’île Victoria. De quoi envisager de beaux accords avec la carte  du Terroir et  baliser dans la foulée le chemin vers un premier macaron chinois. Un signe qui serait de bon augure avant pour l’aventure du « Terroir Parisien » dans l’Empire du Milieu avec une prochaine étape attendue à Shanghai.

Brioche “Nanterre”.

 

Terroir Parisien Hong Kong
Shop M20-M24 M/F Prince’s Building
10 charter road, Central, Hong Kong

www.yannick-alleno.com

Ouvert tous les jours
Déjeuner de 11h30 à 15h Dîner de 19h à 23h
Tel.: + 852 2522 9990

info@terroirparisien.com.hk

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.