Mois : octobre 2014

Chroniques culinaires. En cette saison des primeurs, il en va des vins comme des chroniques. Ceux qu’on oublie de boire et qui ne se transforment pas en vinaigre sont pareils à celles qu’on oublie au fond d’un grenier. Parfois, le miracle opère.…

La Dynastie des Ferraud. Ce titre à la Mauriac désigne le moulin-à-vent porte-étendard d’une vieille maison de négoce du beaujolais. Une maison à l’ancienne qui, depuis plus de 130 ans, élève ses vins dans des foudres centenaires, ne vend aucune bouteille à…

On ne s’ennuie pas à Lutèce en 50 après JC. Le vin est bon, les femmes belles et avenantes, et les arènes -capables de contenir 15 000 spectateurs- proposent de beaux combats. Adossé au Forum, le thermopolium* du forum, la taverne romaine…

L’opération “Blaye au Comptoir” permet de belles découvertes. Ainsi en va-t-il du château Haut Colombier d’Olivier Chéty venu faire déguster ses vins aux clients du Sardignac dans le 9e. Le bonhomme, dont la famille est installée sur le vignoble depuis deux siècles,…

Cueillir dès aujourd’hui les arômes de Fleurie… Jeune et gentil fleurie avec des notes d’épices et des arômes d’iris, il sait flatter les palais avec une séduction toute féminine. Pour certains, c’est d’ailleurs son côté féminin qui impose de ne pas le…

Chiroubles, là-haut sur la montagne C’est le plus haut cru du beaujolais. Il est planté jusqu’à 450 m d’altitude. Son altitude et son sous-sol granitique permet au chiroubles de révéler des arômes plus floraux que fruités, on peut y trouver de la…