12°5 n°2

0

Un bon « papier » suppose un bon méchant et des gentils têtus malgré les embûches. En va-t-il de même des bonnes revues ? On sera tenté de le penser avec ce n°2 de 12°5, revue semestrielle qui nous régale de portraits de vignerons frondeurs et fortes têtes tels Jo Landron en muscadet ou Alexandre Bain, exclu de l’AOC Pouilly-Fumé.

L’INAO en prend pour son grade à juste raison. Aux côtés des vignerons, le parcours de pépiniéristes indépendants comme celui de  Lilian Bérillon ouvre les yeux sur les errements des replantations intensives subventionnées par l’Europe. Bien écrit et clair, même pour les néophytes.

Bien vu également le coup de gueule contre ces brasseries qui servent les rouges glacés comme des sorbets Berthillon pensant parfois camoufler leur piquette. Bien choisis, la série de recettes alléchantes ou le portrait du vigneron président Armand Fallières.

Bref, on aime l’avoir en main et sous les yeux ce 12°5 malgré ce petit côté manichéiste qu’on ressent au contact des apôtres des vins nature et qu’on peut parfois regretter quand on n’a pas forcément 15 à 20 € à consacrer à une quille quotidienne fut-elle naturelle…

Prix : 20 €

Commander en ligne sur www.180c.fr 

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.