Café Drouant, une table littéraire centenaire

0

Bon à savoir

L’Académie Goncourt est une référence ironique à l’Académie Française, jugée trop traditionaliste et conformiste et critiquée de leur vivant par les Goncourt et leurs amis. Principal reproche : ne pas avoir fait rentrer à l’Académie des auteurs comme Balzac, Flaubert, Zola.

On doit l’expression « les Dix» à Jules Vallès dans un article d’ailleurs hostile à la fondation de l’Académie.

Le premier prix Goncourt décerné le 21 décembre 1903 n’eut pas d’écho dans la presse. Trois journalistes sont présents dont Joris-Karl Huysmans et Octave Mirbeau.

Il y eut de nombreux gourmets parmi les académiciens Goncourt, dont Huymans, amateur de hareng, Léo Larguier, amateur de confiture d’Apt et de bouillabaisse, Raoul Ponchon.

C’est Léon Daudet qui, à la table des Dix académiciens, instaure le service du blanc de blancs (cuvée Drouant)… toujours en vigeur aujourd’hui.

Le testament d’Edmond de Goncourt précisait que les repas devaient coûter vingt francs par convive, et les académiciens paient toujours cette somme, c’est-à-dire vingt centimes…

1 2
Partager sur :

Les commentaires sont fermés.