L’AOC Ventoux

0

 

Si le mont Ventoux est célèbre au panthéon du masochisme cycliste, question vin, l’AOC éponyme est moins facile à appréhender. On a eu beau la rebaptiser en 2008 afin d’oublier les côtes-du-ventoux trop proches des côtes-du-rhône, le ventoux souffre encore un peu d’un problème d’image.ventoux_vue2

De longue date, le ventoux est une appellation dite « vraceuse » (plus de 150 000 hl vendus sur 250 000 hl) très dépendante d’un négoce qui pouvait jouer les prix à la baisse quand certaines coopératives (3/4 de la production) avaient jusqu’à deux ou trois ans de stocks sur les bras. Certaines années, le prix était si bas -moins de 60€/hl – que l’on pouvait retrouver des bouteilles à 2€ en GMS. De quoi «plomber» durablement l’image.Après des années difficiles, l’appellation a réussi à remonter la pente en parvenant à dépasser les 120 € /hl pour les routes et 116 pour les rosés. Les récoltes faibles de 2012 et surtout de 2013 ont permis d’écouler les stocks pour le plus grand bonheur d’Yves Favier, président du syndicat de l’AOC Ventoux.

mont ventoux1 (1)ventoux_villesAuzon

Certains rouges sont superbes d’ampleur et peuvent s’oublier quelques années en cave. Mais beaucoup ont encore du mal à trouver le bon compromis entre structure et fraîcheur. Leur côté brûlant affleure souvent. L’appellation offre aussi de très jolies blancs. En revanche côté rosés, le ventoux, ne s’en sort pas trop mal avec des jolis rapport qualité prix.
Toute la problématique en Ventoux- mais est-il le seul vignoble, dans ce cas ? – est de savoir sur quel pied danser ? Jouer la carte du rosé qui représente déjà près de 36% du volume. Quand les voisins provençaux parviennent à le valoriser à 160 €/hl.Le village de Villes-sur-Luzon en plein cœur de l’appellation ventoux.

Lire le reportage sur la Cave Terraventoux (2008)

Voir une sélection de cuvées. 

Carte d’identité de l’appellation

Surface du vignoble : 5980 ha
Production 2014 : 250 000 hl
Date du décret : juillet 1973 pour les Côtes du Ventoux et octobre 2009 pour l’AOC Ventoux
Rendement de base : 55 hl pour les rouges, 60 hl pour les blancs

Cépages :
Rouges (66%) et rosés (36%) : carignan, cinsaut, grenache, mourvèdre, syrah (principaux) et
bourboulenc , clairette, counoise , grenache blanc, marsanne, marselan, piquepoul noir, roussanne, vermentino, viognier (accessoires -20% de l’ensemble de l’encépagement)

Blancs (4%) : bourboulenc , clairette, grenache blanc, roussanne (principaux) et
marsanne, vermentino, viognier (accessoires -10% de l’ensemble de l’encépagement)

carto_roneSud
Partager sur :

Les commentaires sont fermés.