Côtes de Millau, le vin des causses

0

C’est un vin qui revient de loin. En 1850, le vignoble de Millau s’étalait en terrasses le long des rives du Tarn en amont et aval de Millau. Sa superficie atteignait les 15 000 ha de vignes pour une production annuelle de 500 000 hectolitres. Le phylloxera de la fin du XIXème siècle n’épargna pas les ceps de la région. Et la saignée de la Guerre de 14-18 contribua également à l’abandon des terrasses. Sans parler de la concurrence des vins du Languedoc acheminés au nord par chemin de fer.

Alain Montrozier dans ses vignes

Alain Montrozier dans ses vignes

Après le grand gel de 1956 qui a durement frappé là comme ailleurs, un travail de replantation va être réalisé. Le gamay s’efface pour la syrah. Les rares parcelles replantées contribuaient à la production d’un VDQS côtes du Tarn, petit pinard de vacances pour campeurs de la vallée du Tarn qui venaient à Compeyre s’approvisionner bidon à la main.

Les VIns des Côtes de MillauC’est pour renverser cette image que quelques membres de la Cave des Vignerons des Gorges du Tarn ont entrepris à partir des années 90 un vrai travail qualitatif de plantation et de palissage. Ils ont travaillé des cuvées qualitatives qui marquent une rupture avec la mauvaise réputation du vin des Gorges du Tarn. Avec des cuvées périodiquement distinguées par le Guide Hachette.

Au fil des ans, les vins de Millau ont recommencé à se faire une place dans les bistrots à vin de la capitale. Pas simplement par chauvinisme des patrons aveyronnais. Rondeur, épices, fraîcheur, et surtout excellent rapport qualité-prix de leurs vins ont permis aux Vignerons des Gorges du Tarn de s’implanter à Paris.

Au nord de Millau, les caves médiévales de Compeyre -ces fleurines qui comme à Roquefort laissent passer l’air- abritent à nouveau les meilleures cuvées dans des fûts de chêne. Les vignerons ont créé Maison de la Vigne où ils reçoivent les visiteurs pour des dégustations.

Le Comptoir Paysan des vignerons de Millau

Le Comptoir Paysan des vignerons de Millau

Bon à Savoir : Le Comptoir Paysan des vins de Millau
A l’été 2012, dans ce Sud Aveyron où souffle l’esprit du Larzac, les vignerons de la coopérative ont ouvert en 2012 un « Comptoir Paysan ». On n’y boit pas que leurs vins, on peut y déguster les spécialités de nombre de producteurs et paysans de la région.

En savoir plus :www.comptoir-paysan.fr/

Carte d’identité du vignoble

Décret AOC : 2011
Superficie : 21 ha
Production moyenne : 2000 hl

La zone de production s’étend sur 60 km.
Nombre d’opérateurs :  21 dont 17  viticulteurs  10  vinificateurs (6 caves particulières, 2 caves coopératives, 2 négociants).

Cépages
– Rouges : gamay noir, syrah. La présence de ces deux cépages est obligatoire, la proportion de chacun de ces cépages étant au minimum de 30 % de l’encépagement.
Cépages secondaires : cabernet sauvignon, fer-servadou, duras.

– Rosés :
Cépage principal : gamay noir (minimum de 50 % de l’encépagement).
Cépages secondaires : syrah cabernet sauvignon, fer servadou, duras.

– Blancs : chenin , mauzac.

La carte des côtes de Millau

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.