Champagne, la consommation des français étudiée par le syndicat des Vignerons de Champagnes

0

Les Champagnes de Vignerons* ont dévoilé début septembre les résultats d’une enquête portant sur les habitudes de consommation et les motivations d’achat des Français en matière de bulles champenoises. Une étude opportune dans la mesure où les bouteilles des champagnes de vignerons sont principalement consommées dans l’Hexagone.

Visiblement, à lire l’étude, le champagne conserve intact son magnétisme. Les Français sont huit sur dix à déclarer consommer du champagne dont 67% depuis plus de 10 ans. Principalement durant les événements festifs.

Selon les déclarations des interrogés, le brut domine (62%) devant le rosé et le demi-sec. Ce dernier semble beaucoup plus apprécié chez des jeunes (25/34 ans), un autre effet de l’addiction au sucre ?

champ_from_langres

Bel exemple d’alliance locale. Comme ce champagne Philippe Dechelle ( Vallée de la Marne) qui fonctionne bien avec un langres.

Surtout, c’est bien  la qualité qui demeure le premier critère de choix de la bouteille. Un leitmotiv pour les Vignerons de Champagne qui sont confrontés à une réduction du nombre des bouteilles vendues par leurs adhérents au profit des grandes marques qui achètent toujours plus de raisins aux vignerons. Ajoutez à cela une disparité entre d’excellentes cuvées travaillées par des vignerons acharnés et réguliers et d’autres beaucoup plus moyennes qui peuvent faire hésiter face à un crémant de bonne facture. On comprend donc la nécessité pour le syndicat de resouder ses troupes autour d’un discours fédérateur.

Le prix moyen d’achat déclaré est supérieur à 20€ TTC à raison de 9 bouteilles en moyenne par an et par personne. Les jeunes (25-34 ans) seraient même prêts à débourser jusqu’à 8% de plus que leurs aînés. Reste à savoir si, avec la poursuite de la crise, ces déclarations sont conformes à la réalité, notamment vis-à-vis des bouteilles vendues dans les supermarchés…

68% le dégustent à l’apéritif, 48% au moment du dessert et 18% s’en servent pour accompagner leur repas. Le syndicat évoque à ce sujet une tendance émergente… D’où sa stratégie de mieux faire connaître les subtilités des différents champagnes (Montagne de Reims, Vallée de la Marne, Côte des Bar…) par des actions de communication centrées notamment sur des accords mets/Champagne. Avec à terme l’émergence d’un nouvelle catégorie, le champagne de repas. C’est Michou qui va être content !

Lire également une sélection de cuvées de Champagne de Vignerons

*La marque collective Les Champagnes de Vignerons regroupe 5000 vignerons et coopératives de Champagne. Elle a été créée en 2001 par le Syndicat Général des Vignerons de la Champagne.

* Enquête menée auprès de 1 700 personnes, âgées de 18 ans et plus, représentatives de la population française, réalisée en mars 2016 par Market Audit pour le compte des Vignerons de Champagne.

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.