Saint-Pourçain, premier vin auvergnat à décrocher l’AOC

0

Fin mai 2009, l’Inao a attribué l’AOC à  Saint-Pourçain. C’est le premier vin auvergnat à l’obtenir. C’est une belle reconnaissance de la vocation vigneronne de l’Auvergne qui était avant la première guerre mondiale recouverte de vignes.

En arrière-plan, le village de Saint-Pourçain

On comprend donc qu’il ne soit pas peu fier, Jean Michel Ferrier, président du syndicat des viticulteurs de Saint-Pourçain (une coopérative de 90 adhérents et une quinzaine de caves). «C’est une vraie reconnaissance, ça comptait énormément pour nous, on se battait depuis 1982. Le cahier des charges de l’AOC était mis en place depuis des années. »

Mais la question qui taraude les comptoirs est bien de savoir désormais si dotée de  son AOC, ce joli vin de soif qu’est le saint-Pourçain ne sera pas tenté de se hausser du col et d’augmenter son prix ?  «On a tout intérêt à garder l’aspect convivial de notre vin. Sur les prix, on compte bien rester attractifs avec des prix d’entrée de gamme de 4€. » assure Jean Michel Ferrier.

D’autant que la crise est bien là, et ces dernières années, le Saint-Pourcain n’a pas été épargné par le reflux de la consommation. Pas question de tuer la poule aux œufs d’or parisienne qui représente 30 % des ventes. Car la Ficelle, l’entrée de gamme de l’Union des Vignerons de Saint-Pourçain fait un malheur dans les bistros mariant fruité gamay et petit prix. (En savoir plus sur la Ficelle) Aujourd’hui, les 80 adhérents de L’Union des Vignerons de Saint-Pourçain assure les 2/3 de la production soit environ 2 millions de cols, le tiers restant étant produit par une quinzaine de caves particulières.

pourcain_ficellEn revanche on a du mal à suivre Jean Michel Ferrier quand il avance que l’AOC va l’aider à trouver des voies à l’export. Un vœux pieux compte tenu du marasme actuel. Heureusement, il y a le marché local. «En matière de vin nul n’est prophète en son pays et sur ce point on n’a pas été soutenu par le marché local.» Ainsi l’AOC viendra opportunément l’aider à faire vibrer la corde du chauvinisme auvergnat comme les vignerons Aveyronnais l’ont fait avec le Marcillac en plein essor.

Ci-contre des vignerons de Saint-Pourçain au Petit Acacia (Paris 17e).

Le vignoble n’a pas toujours été aussi réduit. A l’époque des Lumières, le Saint-Pourçain était célèbre dans tout le royaume et le vignoble s’étendait sur 8000 ha de part et d’autre de l’Allier.

Les rouges sont les plus souvent fruités avec des notes de fruits rouges fraise et groseille grâce au gamay. Le pinot leur donne plus de caractère de garde. On trouve alors de belles choses. Les blancs présentent une robe jaune pâle à reflets verts, des arômes floraux liés au chardonnay et une vivacité due au tressalier, cépage typique de l’appellation qui apporte de la vivacité à l’assemblage. Il est vendangé le dernier.

AOC depuis mai 2009
– Superficie : 600 ha réparties sur 19 communes autour du village de Saint-Pourçain, sur la rive droite de l’Allier.
– Nombre de producteurs : Une centaine d’exploitants dont 17 caves particulières et une coopérative.
Les rouges représentent 70 % de la production.
Cépages : gamay (au maximum à 75%), pinot noir (25%).

Quant aux blancs, assemblage de chardonnay (maximum autorisé 80%) de tressallier (maximum 40%) (cépage indigène dont le nom pourrait signifier “celui qui a traversé l’allier“ ) et sauvignon (maximum 10%).

Trois grands types de sols : des sols siliceux à dominante de roches granitiques à l’ouest, des sols argilo-calcaires issus de la rivière Sioule au centre et au sud. Des sols gravelo-sableux au nord établies sur les anciennes terrasses de l’Allier.

En rouges

Le saint-pourçain Puy Real
La Famille Laurent réalise un bel assemblage de pinot noir et de gamay. L’élevage en fûts de chêne pendant un an lui apporte l’élégance d’un bon bourgogne.

Famille Laurent
Montifaud O3500 Saulcet – Tél. 04 70 45 90 41

La Ficelle
Le grand classique de la Cave des Vingnerons de saint-Pourçain. 200 000 bouteilles d’un vin fruité et joyeux grâce à sa dominante de gamay et un petit retour de pierre à fusil comme d’autres rouges du Massif Cental.
A déguster également la cuvée « Lo Mountogno » de l’Union des Vignerons de Saint-Pourçain.

rue de la Ronde – BP 27
03500 Saint-Pourçain sur Sioule- Allier – France
Tél. 04 70 45 42 82–

Lire l’article Ficelle 2012, et Ficelle 2013

En blancs
Le Nectar des fées
Fraîcheur et vivacité entre agrumes et brioche pour cet assemblage de sauvignon (20%) , chardonnay (60%) et tréssalier (20%). A 5€ la bouteille, c’est un bon rapport qualité-prix.

Gardien Frères
Chassignoles- 03210 Besson
Tél. : 04 70 42 80 11

Saint-pourçain Calnite
Produit par la famille Laurent, plutôt fruité grâce à une dominante du chardonnay. Rond assez gras, vif et élégant.

Famille Laurent
Montifaud O3500 Saulcet – Tél. 04 70 45 90 41

Cuvée ORigine du Domaine de Bellevue

http://www.domaine-petillat.fr/

Lire également le Pow-wow des tribus vigneronnes auvergnates

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.