Gai Brouilly

0

Sacré brouilly ! C’est l’un des crus du beaujolais les plus présents dans les bistrots de Paris. Et pour cause, c’est aussi le cru du beaujolais le plus étendu avec une superficie de plus de 1300 ha. Il s’étend sur les pentes basses du mont Brouilly, celle du haut étant réservées à l’appellation Côte de Brouilly. Ses expressions aromatiques diffèrent selon que le gamay est planté sur des coteaux de granit rose, des éboulis argileux ou des petites collines calcaires.

brouilly_lafont

Evoquant une facilité à boire par son goût de raisin et de fruits rouges, (fraises et framboises), un bon brouilly bien travaillé déclenche une gaieté contagieuse. C’est le meilleur copain de certains plats bistrots. A commencer par le petit salé, encore qu’un pot -au-feu fasse parfaitement l’affaire. Surtout pour arroser le passage de l’os à moelle .

Carte d’identité de l’appellation

Surface du vignoble : environ 1257 ha
Production : 56 000 hl
Cépage : gamay

Rendement de base : 52 hl/ha

Décret d’appellation : 1938

Sols calcaires au nord, granitique et argilo-silicieux au sud.

Producteurs

Château de la Terrière – 2012
Voilà un brouilly bien travaillé que l’on retrouve depuis des années dans quelques bons bistrots de la capitale. Le 2012 est à recommander pour ses notes de pivoines, et ses tannins très doux qui donnent à ce vin un goût de reviens-y.
Comptez 12€
La Terrière 69220 Cercié
Tel : 04 74 66 77 80

Clos de la Roilette – 69820 Fleurie
Alain Couderc
04.74.69.84.37

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.