Pessac-Léognan

0

Dominée par la figure du château Haut-Brion, seul vin rouge non médocain figurant au classement de 1855 en tant que premier cru, ce vignoble a vu le jour au milieu des années 1980 sous l’impulsion d’un groupe de propriétaires qui souhaitaient se distinguer de l’appellation graves. A juste raison, puisque la zone située en périphérie de Bordeaux entre les communes de Martillac et de Mérignac possède un terroir bien particulier caractérisé par des pentes marquées qui assurent un bon drainage des sols et permettent la production de grands vins aussi bien en rouge qu’en blanc sec.

Du reste, cette particularité fut consacrée dès 1959 par l’établissement d’un tableau des crus classés des Graves, qui, à l’exception du château Haut-Brion, classé en 1855, ne comporte aucun classement spécifique au secteur et ne comprend aucun château des Graves méridionales. Tous les vins de Pessac-Léognan peuvent prétendre à l’appellation Graves et indiquer sur les étiquettes « Grand vin des Graves »

haut_brion
Les 1300 hectares de l’appellation Pessac-Léognan produisent environ 70 000 hectolitres de vins rouges contre 15 000 hectos de vins blancs. Ces derniers sont sans conteste, les plus grands du Bordelais.
L’encépagement est classique : cabernet-sauvignon majoritaire, merlot, cabernet-franc pour les rouges. Sauvignon, très majoritaire pour les blancs, auquel s’ajoute un peu de sémillon et une touche de muscadelle.
L’élevage en barriques de fût neuf, pour les rouges comme pour les blancs assure une très bonne tenue aux grands vins de Pessac-Léognan.
Les vins rouges se caractérisent par leur finesse et des tannins rarement agressifs et des arômes de pruneau lorsqu’ils sont jeunes. En vieillissant ils prennent des notes caractéristiques de fumée.
Les vins blancs comptent parmi les plus beaux du vignoble français. Gras et amples, ils ont un excellent potentiel de garde.

J-M.B

Sélection

Château Latour-Martillac, grand Cru classé

Château Couhins, propriété de l’Institut National de la Recherche Agronomique

Château de France pour son Château Coquillas 2008
33850 Léognan

Château Rouillac 

Carte d’identité

Création : 1987
L’appellation s’étend sur dix communes sur une superficie de 1600 ha
Terroir : graves pyrénéennes (argile, sables, alios, calcaire)
Encépagement : cabernet sauvignon, merlot , cabernet-franc pour les rouges (80% de la production), sauvignon et sémillon pour les blancs.
Rendement : 45 hl/ha pour les rouges, 48 hl/ha pour les blancs


Longtemps unifiées, les Graves ont été divisées en deux dans les années 1980 avec, au Nord, les Pessac-Léognan, et au sud, les Graves et les Graves supérieures. La région des Graves est la seule à posséder un nom d’appellation faisant référence à une caractéristique géologique. Comme son nom l’indique, la principale caractéristique de cette région qui borde la rive gauche de la Garonne est de posséder un sol sableux et caillouteux constitué de matériaux charriés par le fleuve. Le vignoble, qui s’immisce dans l’agglomération bordelaise, est réputé être le plus ancien du Bordelais et, en tous cas, celui dont la réputation hors de nos frontières est la plus ancienne.

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.