AOC Vinsobres

0

«On est en train de devenir un vin du dimanche.»

vinsobres_bouteilleVinsobres est une appellation attachante finalement peu connue du grand public mais avec un nom qui fait sourire. Paradoxalement le grand gel de 1956 dévastateur a joué un grand rôle dans la destinée du Vinsobres. En décimant les oliviers et en épargnant les vignes, il a donné un nouveau souffle à l’appellation avec la création en 1957 d’un comité de vignerons décidés à assurer au mieux la défense de l’AOC Vinsobres. C’est ce comité qui sera à l’origine de la reconnaissance du Cru en 2006 par l’Inao. Ils n’ont de cesse de poursuivre leurs efforts. Toute construction est interdite sur le vignoble et la biodiversité (bois, arbres fruitiers, truffiers, oliviers, lavande) apporte aux vins des arômes de garrigues.

Vinsobres c’est un vin fin et puissant à la fois. Ce vin, que l’on pourrait presque qualifier de féminin, ne sera pourtant jamais un vin d’apéro. Sa trame rhodanienne où s’exprime une syrah épicée et gourmande assemblée à un allègre grenache ne trompe pas sur l’origine géographique du cru. En principe, même dans ses jeunes années, il est moins austère et tannique que ses nobles voisins Gigondas et Vacqueyras. Car le Vinsobres allie souplesse et fraîcheur et évite en général le côté brûlant de bien des vins des environs.
Cette fraîcheur, il la doit à sa position géographique. Vinsobres est le cru méridional des Côtes-du-Rhône le plus septentrional ! Et c’est aussi un assemblage de quatre terroirs dont un plateau à 450 mètres d’altitude. Il n’empêche avec un titrage moyen à 14,5°, mieux vaut le boire en accompagnement d’un gigot qu’en grignotant des chips.
Enfin Vinsobres fait preuve d’un rapport qualité/prix raisonnable comparé à certains de ses augustes voisins au point de les remplacer sur les tables des repas de grand jour. Ce qui fait dire à un vigneron local : «On est en train de devenir un vin du dimanche.» La consécration ? Le vin est-il toujours sobre le dimanche ?

Carte d’identité de l’appellation

carto-cotedurhone-sudSurface du vignoble : 1800 ha
Date du décret : 1935 d’abord en Côtes-du-Rhône 1957 :Cotes du Rhône Villages
2006 : Vinsobres est classé comme cru des Côtes-du-Rhône par l’INAO
21 caves indépendantes, et trois coopératives
Une seule couleur: rouge
Cépages principaux : grenache , syrah ;
– Cépages accessoires : carignan, cinsault, mourvèdre

Sélection de bonnes cuvées vinsobraises.

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.