AOC Faugères

0

Faugères :  Le salut est dans le schiste

A 20 km au nord de Béziers, c’est un beau vignoble qui se révèle dans un paysage vallonné et sensuel à des altitudes atteignant les 400 m. Les faugères ont la réputation d’être des vins fins et élégants. En fait, ils jouent sur une palette gustative plutôt étendue avec des expressions différentes selon les vignerons. Amples ou tendus , avec des arômes de fruits noirs ou de garrigues, ou encore des pointes chocolatées, épicées ou mentholées, on a l’embarras du choix. Les vignerons mettent en avant l’homogénéité de leur terroir constitué de schistes. Pour distinguer leurs grandes cuvées l’appellation a créé la mention « Grand Terroir de Schiste » pour les vins supérieurs à 10€…
Cette unité du terroir avec cette minéralité qui s’exprime dans les vins est contrebalancée par l’absence de cépage dominant. Le cahier des charges est assez souple sur les assemblages. Et il interdit le monocépage. «Nous nous sommes battus pour la liberté de l’assemblage» expliquait Michel Salles, ancien président du syndicat des vignerons.

SONY DSC

SONY DSC

Bref, le Faugères se distingue dans le Languedoc, ne serait-ce que parce qu’il parvient à commercialiser directement 80% sa production. Pas mal pour une région où le vrac est souvent le lot commun. De fait, les faugères n’ont cessé de s’améliorer en qualité et l’effort se poursuit. Un tiers du vignoble est passé en bio. Et certains passent au vin nature, plus risqué, comme Cédric Saur et son Val Paresse. On compte également très peu d’arrachages. Autre signe de bonne santé, l’appellation a attiré des vignerons venus d’ailleurs. Des Bourguignons mais aussi des Australiens et des Suisses se sont implantés dans le vignoble apportant leurs façons de faire en matière d’assemblage et d’élevage.
Une des épées de Damoclès demeure l’approvisionnement en eau. Il n’y a pas beaucoup de sources à Faugères et certaines années le stress hydrique dans les vignes devient franchement préoccupant. Les
Enfin dernier point distinctif, à Faugères on produit aussi depuis plus de 150 ans une fine de Faugères, la seule en Languedoc qui soit distillée sur place.

Carte d’identité de l’appellation
faugeresP_cartoDate du décret de l’appellation : 1982 pour les rouges, 2005 pour les blancs
rendement : 45 hl/ha
Superficie en production : 1800 ha autour du village de Faugère
Rouges (80% de la production) : grenache, mourvèdre syrah.(principaux). carignan, cinsault (complémentaires).
Rosés (15% de la production)
Blanc (moins de 5% de la production) : roussanne (30 %), grenache blanc, marsanne et vermentino.
Nombre de vignerons : 57 caves particulières et une coopérative (53% de la production)
Fine Faugères

Sélection :
Domaine du Fenouillet de la maison Jeanjean
Homme : Cédric Saur et sa Grange d’Aïn

faugeres_vin_coopLa Cave des Vignerons Réunis des Crus de Faugères qui a regroupé trois coopératives produit d’excellents rouges à des prix plutôt intéressants. Comme ce Mas Olivier à moins de 5€ la bouteille)
www.les-crus-faugeres.fr/

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.