AOC Crozes-Hermitage

0

C’est un des crus rhodaniens les plus présents sur les cartes de vins parisiennes. Rien d’étonnant, il s’agit du vignoble le plus étendu des côtes-du-rhône au nord de Valence. Donc, celui qui affiche le plus de volume à des prix abordables…

Le « crozes » revient de loin. Sur les coteaux autour de Tain et des communes avoisinantes, les vignes ont été longtemps travaillées à va-comme-je-te-pousse, avec la main lourde sur les pesticides… Le crozes-hermitage tait une option pour les agriculteurs qui s’occupaient des vignes quand leurs abricotiers et pêchers leur en laissaient le temps… Avec la chute des cours des fruits et la conquête des palais par la syrah à partir des années 80, le vignoble a connu une renaissance, nombre des vergers ont été abandonnés aux profit des ceps.

crozes_hermitage

crozes_syral

Des efforts constants sur la qualité de la part des indépendants comme de la coopérative locale, la Cave de Tain, ont permis de réaliser des crus veloutés et expressifs avec une bouche ample à des prix moins élevés que ceux des crus voisins (Cornas ou Saint-Joseph). Car contrairement à ces derniers une grande partie du vignoble est en plaine. Et de ce fait plus facile à travailler.

Mais mieux vaut bien choisir sa cuvée, car la relative diversité géologique -cailloutis mélangés d’argile rouge au sud de Tain, granitiques au nord- offre une palette aromatique variée. Résultat : il n’y a pas un « crozes ». Plutôt une gamme étendue qui part du vin de soif joyeux sur le fruit, que l’on débouche après sa mise en bouteille jusqu’à la cuvée vénérée que l’on va quérir en cave pour une grande occasion.

Des efforts constants sur la qualité de la part des indépendants comme de la coopérative locale, la Cave de Tain, ont permis de réaliser des crus veloutés et expressifs avec une bouche ample à des prix moins élevés que ceux des crus voisins (Cornas ou Saint-Joseph). Car contrairement à ces derniers une grande partie du vignoble est en plaine. Et de ce fait plus facile à travailler.

crozes-CartoSuperficie : 1514 ha
Récolte : 59 581 hl en 2013
Décret : 1937 et et 1952 (extension aux 10 communes environnantes)
Rendement maximum : 45 hl/ha (rendement moyen 39hl/ha)
Vin rouge (92% de la production) : syrah dans une proportion supérieure ou égale à 85 % de l’encépagement de l’exploitation.
Cépages accessoires : marsanne et roussanne
Vin blanc: marsanne et roussanne

Sélection de producteurs et de cuvées

– Domaine Combier, Clos des Grives

Domaine du Colombier, Gaby 2010
David Viale, 175, route des Alpes – 26600 Mercurol

Domaine Yann Chave, Le Rouvre 2007
La Burge, 1170 La Burge, 26600 Mercurol

clos_grives_hermitageDomaine des Entrefaux, Les Machonnières 2011
François Tardy
1050 Chemin de Veaunes – 26600 Chanos-Curson
04 75 07 33 38 – entrefaux@wanadoo.fr

Domaine Gaylord Machon, Ghany 2011
4 route des vignes –
26600 Beaumont—Montheux
gaylord.machon@free.fr

Cave de Tain, Les Hauts du Fief 2012
www.cavedetain.com

Maison M. Chapoutier, Les Varonniers 2012
18 Avenue du docteur Paul Durand – 26600 Tain l’Hermitage
www.chapoutier.com

Domaine Michelas St Jemms, Terre d’Arce 2012
557, route de Bellevue, les Chassis – 26600 Mercurol
http://www.michelas-st-jemms.fr

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.