Jacques Tissot, le bonhomme d’Arbois

0

Une carrure d’ours et des pognes de vigneron version XXL mais qui peuvent saisir une grappe de poulsard avec le doigté d’un Mozart, ajoutez-y une forte voix caverneuse…

Jacques Tissot, vigneron d'Arbois

Jacques Tissot, vigneron d’Arbois

Jacques Tissot évoque davantage un patron de chalutier terre-neuvas qu’un vigneron. En tout cas, c’est bien le genre de gars à n’en faire qu’à sa tête.  Ainsi a-t-il quitté le navire rassurant de  la coopérative d’Arbois en 1969 pour suivre son propre cap. Trente ans plus tard, il se retrouve à la tête d’un domaine de 30 ha, planté de tous les cépages identitaires jurassiens, poulsard, trousseau, savagnin etc… Un vignoble dont il est fier et dont il tire une trentaine de produits différents. De quoi faire tourner les têtes.

Chez les Tissot, les vendanges sont manuelles à 80%. «Le pinot noir donne une meilleure qualité en vendange manuelle. Ici, à Arbois, les vendanges sont un régal. Nous avons des fidèles qui reviennent chaque année. En Jura, on a plus de demandes que d’offres. On peut choisir nos vendangeurs» assure Philippe Tissot, le fils de Jacques. (ci-dessous)

Philippe Tissot

Philippe Tissot

Jacques et Philippe Tissot déclinent avec talent et innovation toute la gamme des vins du Jura. Des plus précieux comme le vin de paille (ci-contre) diablement envoûtant avec ses  touches de litchi et de miel ou le vin jaune. Et d’autres plus accessibles tels que le trousseau… Dans leur entrepôt – immanquable – qui domine Arbois, les Tissot opèrent des vinifications soignées et ultra contrôlées associant cuves inox thermo régulées et foudres de chênes.

Ses 70 printemps n’empêchent pas le fondateur d’avoir du nez et des coups de génie. Lui aussi n’a cessé de battre en brèche cette réputation de vins jurassiens oxydés au goût de noix qui ont tellement de mal à se faire connaître.  Ainsi en va-t-il de son Naturé, un savagnin superbe qui n’a jamais quitté la cuve et qui n’est donc pas du tout oxydé. Floral et brioché, il rappelle sur un mode mineur le gewurztraminer des voisins d’Alsace. «Avec ce produit, à 7€ en prix professionnel, on peut attaquer les brasseries » assure Philippe Tissot.

http://www.domaine-jacques-tissot.fr/

Naturé du domaine Tissot

Naturé du domaine Tissot

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.