Un Sancerre signé Alain Dezat

0

Le sancerre des Dezat est depuis des années servi sur les tables de chez Troisgros. Du fait de son terroir argilo-calcaire, ses vins mettent longtemps à s’exprimer mais son pinot est une merveille d’élégance. «Je le presse tout de suite, ça a peut-être moins de corps ou de couleur, mais c’est plus fin » confie Alain Dezat qui a pris la succession de son père, Pierre. Mais il faut attendre au moins trois ans pour en tirer tout son potentiel. Quant au sauvignon, il exprime parfaitement cet arôme si particulier de pierre à fusil.

Même sous le ciel clément de Sancerre, le grand chamboulement climatique se ressent aussi. Cela se traduit par des orages de plus en plus puissants. Ainsi Alain Dezat garde en mémoire un formidable orage de 2001 qui avait raviné des tonnes de terres de ses vignobles pentus. «Des orages comme ça, ça arrivait une fois tous les 15 ans quand j’étais gamin, aujourd’hui, ils reviennent tous les trois ans. » Du coup, l’enherbement lui est apparu comme la seule solution permettant de limiter l’érosion et le ravinement des terres. Et ce, même si en cas de sécheresse le rendement des vignes s’en ressent. Depuis, il a été suivi par bien des vignerons locaux car, on le sait, Sancerre est un vignoble de coteaux…

Au yeux d’Alain Dezat, c’est bien cette configuration des vignes qui limite le recours au bio. «Quand il a beaucoup plu sur les coteaux, et que les vignes sont inaccessibles, comment traiter au cuivre dans les 24 heures pour empêcher le développement du mildiou.» interroge Alain Dezat.

Bio ou pas, Alain Dezat est à l’écoute de sa terre et calqué sur son rythme. Aucune année ne ressemble à une autre, mais son approche est, elle, toujours la même, empreinte du même respect. Il se préoccupe d’abord d’avoir le plus beau raisin. Ensuite Alain Dezat travaille à l’instinct par rapport à la vendange qu’il rentre. «Pour le Pinot une fois en fermentation, il faut le goûter tous les jours.» Mais année après année, le résultat est là.

Rouge ou blanche, il n’y a chaque année qu’une seule cuvée chez les Dezat. Elle est à 7,50€

Domaine Pierre et Alain Dezat
18300 Maimbray
Tél. 02 48 79 34 16
Fax 02 48 79 35 81
Où le boire à Paris ? A Ma Bourgogne

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.