Olivier Belin, pour un champagne de terroir

0

champagne_belinOlivier Belin est un œnologue formé à Reims, attaché à exprimer son terroir. Il a rejoint l’exploitation familiale de 7,7 ha en 1997. Chez lui, les pieds de pinot meunier, caractéristiques de la vallée de la Marne autour de Château-Thierry, sont peu chargés. D’où des petits rendements mais une très forte concentration en fruit.

Son demi-sec (50% de meunier, 25% de chardonnay et autant de pinot noir) est un champagne facile d’accès mais surprenant notamment sur une touche finale plus dynamique. Vineux et davantage porté sur le fruit plutôt que sur le minéral, son champagne est joyeux et primesautier. Il es proposé la plupart du temps en demi sec -alors que la plupart des producteurs font de l’extra brut.

Olivier Belin ne croit pas au bio pour le champagne. En revanche, il joue à fond le raisonné et s’attache à exprimer au mieux ses sols. 2/3 de ses vignes sont enherbées. «Je préfère vinifier en cuve inox, car les fûts de bois trahissent la pureté du terroir. Je m’attache aussi à ne mettre qu’une une dose minimale de
soufre

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.