« La Légendaire », Vive le vin des Burons !

0

Il est des confréries tellement ronflantes et boursouflées de notabilités si chères à Claude Chabrol qu’à chaque intronisation, on s’y ennuie au point d’oublier que le vin c’est la vie… Rien de tout ça avec la Légendaire dont la 11ème cérémonie d’intronisation s’est tenue à Salers (Cantal) le 6 avril.

Avant les médailles et le glou-glou, comme chaque année plus d’une centaine de personnes ont fait la chaîne pour sortir les 15 000 bouteilles qui venaient de passer six mois dans le buron de Salers (Cantal) à plus de 1000 mètres d’altitude.

Le froid accélère sa maturation“, explique-t-on. Et c’est vrai que le chardonnay de la Légendaire se révèle prometteur entre citron et pain grillé. Idem pour le gamay fruité et structuré très loin d’une certaine réputation d’astringence qui colle à quelques crus auvergnats. Pas étonnant dès lors qu’on retrouve La Légendaire sur les cartes de Michel Bras à Laguiole ou de Philippe Faure-Brac à Paris.

legendair2

La cérémonie d’intronisation 2009 organisée dans la salle des fêtes de Salers, n’a pas démérité question sincérité notamment à grâce ses parrains. Des gars pour qui le rural ne se résume pas au folklore, comme Pierre Bonte ou Laurent Cabrol. Au-delà des slogans “elle est même excellente ! “ ponctuant chaque intronisation, cette Légendaire se révèle une belle locomotive pour les vins d’Auvergne comme pour son concepteur, le négociant auvergnat Pierre Desprat. Ce dernier a beau vendre tous les vins de France, on sent bien que sa Légendaire est sa plus jolie carte d’identité et qu’il la met en avant en « homme de com » talentueux en s’efforçant d’en faire profiter toute sa région.

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.