Château Martinat en Côtes de Bourg

0

Oublier La Défense et ses gratte-ciels, les ascenseurs bondés du matin et les «morning reports». Stéphane Donze, cadre dans une société de transport maritime, a concrétisé le rêve de nombre de ses homologues de l’époque en reprenant le château Martinat à Lansac en 1994. Parti tenter l’aventure avec son épouse, tous deux n’imaginaient qu’ils devraient replanter un tiers du vignoble de 10 ha compte-tenu de l’état lamentable des vignes.

SONY DSC

Mais le domaine avait du potentiel à commencer par la nature du terroir argilo-graveleux favorable à la maturité des raisins. Si le merlot domine l’encépagement à 70%, il est complété par 20% de cabernet sauvignon et 10 % de malbec. Ils ont travaillé leurs vignes à la main effeuillage, ébourgeonnage, cherchant la bonne concentration, vendangeant aussi manuellement, pour sortir la meilleure matière première.

SONY DSC

Au fil des ans, les Donze sont parvenus à produire des vins assez charmeurs avec un style qui leur est propre et qui a finit par être reconnu. A commencer par Parker. «J’ai toujours recherché la fraîcheur pas la surmaturité» explique Stéphane Donze. Au final trois rouges – tous élevé en barriques. Le premier est un assemblage de 70% de merlot, de 20% de cabernet et 10% de malbec) rond et puissant. La cuvée haut de gamme, l’Épicurea avec une bouche d’une belle ampleur (30% de malbec et 70 de merlot) a un nez puissant et très grande longueur en bouche. Des vins qui peuvent tenir 10 ans.

Tarif de 9,80 € à 17€ pour l’Epicurea.

http://www.chateau-martinat.com

 

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.