Une récolte champenoise en baisse de 30% en 2012

0

L’épouvantable météo du printemps 2012 et le pluvieux mois de juillet feront durement sentir leurs effets sur la récolte champenoise. Elle devrait être en baisse de 30% par rapport à 2011.

« La vigne a subi toutes les calamités possibles jusqu’au milieu de l’été, laissant craindre le pire, mais finalement août a inversé la situation et la récolte s’avère d’une qualité exceptionnelle », a expliqué Thibaut Le Mailloux, porte-parole du Comité interprofessionnel des vins de champagne (CIVC). Ainsi, les gelées d’avril et de mai ont détruit l’équivalent de 2.900 hectares, tandis que orages de grêle de juin et juillet ont ravagé 1.000 hectares supplémentaires, dans un vignoble déjà fragilisé par des attaques de mildiou et d’oïdium (parasites de la vigne). Ouf le mois d’août caniculaire devrait donc selon la porte-parole aboutir à une qualité exceptionnelle de la matière première. Discours de circonstances à destination des acheteurs ou réalité gustative ? Réponse dans quelques mois.

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.