Bourgogne sud : Les révélations des « Vignerons des Terres Secrètes »

0

Quand « tonton », surnom affectif donné au président Mitterrand, grimpait la roche de Solutré suivi par sa cour, ces terres mâconnaises n’étaient pas si secrètes…
Depuis, la cave des « Vignerons des Terres Secrètes » a pris le relais pour révéler les richesses du Mâconnais. Au fil des ans, elle est devenue une référence en Bourgogne Sud.
La fusion des trois coopératives de Sologny, Verzé, et Prissé semble avoir porté ses fruits pour ses 120 viticulteurs actifs qui exploitent 950 ha de vignes dont 650 en chardonnay. Le nombre de bouteilles produites est passé de 1 à 4,5 millions depuis 1998. Et les vignerons le confient eux-mêmes, enfin, après bien des investissements en cuveries et en chais (un million d’euros/an), leurs revenus augmentent depuis quatre ans.

macon_roche_solutre

Labellisés Vignerons en Développement Durable , ces « Vignerons des Terres Secrètes » sortent des blancs mais aussi des rouges aussi variés et contrastés que les paysages dont ils sont issus. De la tension ou du gras pour les blancs, de la gouleyance fruitée pour les rouges comme ce joyeux Mâcon Milly-Lamartine (6,50€), un 100% gamay qui rend l’image du poète de 1848 moins austère que l’idée qu’on s’en fait d’habitude.

1 2
Partager sur :

Les commentaires sont fermés.