Ackerman s’oriente vers le « tranquille premium »

0

Ackerman est d’abord réputé pour « ses bulles ». Normal le fondateur de l’entreprise, Jean-Baptiste Ackerman, est connu comme l’inventeur du « champagne de Saumur » ainsi qu’on l’appelait autrefois. Et de fait, aujourd’hui encore, les fines bulles représentent 60% du chiffre d’affaires de l’entreprise (50 millions d’euros).

Et ses crémants et autres effervescents marchent bien. Bernard Jacob, le DG d’Ackerman reconnaît des progressions entre 5 à 10% par an. Mais il n’est pas facile de valoriser en moyenne ces bouteilles au-delà de 6€. Tandis qu’avec des vins tranquilles qualitatifs, c’est autre chose. Ackerman a donc décidé de rééquilibrer l’activité entre vins effervescents et vins tranquilles. Cela passe par le développement d’une gamme « premium » de vins de Loire baptisée « Donatien Bahuaud », du nom d’un célèbre négociant ligérien. Le nom a déjà été utilisé par Ackerman lors de la relance du Master des muscadets Sèvre & Maine.

SONY DSC

En août 2012, Ackerman a fait appel au « winemaker » bordelais, Jacques Lurton (ci-dessus à droite avec Bernard Jacob), pour réaliser des vins de haut niveau. Première concrétisation avec la cuvée « Les Boires », un chinon ample et élégant avec ce qu’il faut de tannins mais sans ce goût de poivrons, propre à certains chinons, répulsif pour certains. Un vin de gastronomie qui allie structure et rondeur.

chinon_ackerman-1Pour parvenir à ce chinon, Jacques Lurton et l’équipe d’Ackerman ont tenté avec le millésime 2011 des dizaines d’assemblages, et goûté des vins d’une trentaine de propriétaires pour n’en retenir que trois. Leur identité n’a pas été révélée. Chaque lot a été élevé en barriques avant d’être assemblé en janvier 2013 par Jacques Lurton. Un chai à barriques a été dédié à cette cuvée dans les caves historiques d’Ackerman à Saint Hilaire Saint Florent. Ackerman assure que la sélection des futurs lots ne sera effectuée que si la qualité des millésimes le justifie. Cette démarche « premium » n’est pas limitée au Chinon, assure-t-on chez Ackerman. D’autres appellations ligériennes pourraint aussi en profiter.

En savoir plus sur l’AOC Chinon

Ackerman –
13, rue Léopold Palustre – Saint Hilaire/Saint Florent – 49412 Saumur
www.ackerman.fr

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.