Terres de Truffes de Terraventoux : «Du passé faisons table rase ! »

0

Les bons exemples de fusion de coopératives ne courent pas les vignes. Terraventoux, né de la fusion en 2003 de deux coopératives des Côtes du Ventoux, les Roches Blanches et la Montagne Noire, en est un.

«Avant nous étions une cave “vraqueuse”, les négociants venaient prendre nos raisins. On s’est mis à la bouteille. Au début, ça n’a pas plu à tout le monde. » explique Nicolas Bœuf le président de cette coopérative qui couvre 1200 ha.


Terraventoux propose une gamme de 5 vins dont la Cavée constitue le sommet suivi par le Terre de Truffes qui rencontre un vrai succès mérité : 20 000 bouteilles en 2003, 80 000 cinq ans plus tard et une demande qui ne faiblit pas notamment au Royaume-Uni. 25% des bouteilles partent à l’export.
Pour y parvenir, les 250 coopérateurs respectent un cahier des charges strict : lutte raisonnée, sélection de parcelles, rendement maximum de 45 hl, nombre de feuilles maximales par rameau limité à 18, effeuillage en juillet … Pas de bâton mais la carotte… Ainsi, le raisin destiné au Terre de Truffes, est payé 1,7 fois le prix de base et celui de la Cavée 2,4 fois.
Terraventoux produit des vins élégants ronds fruités et bien structurés à un bon rapport qualité prix. Et chose rare dans ce Vaucluse vinicole, la coop n’a pas de stocks sur les bras.

1 2
Partager sur :

Les commentaires sont fermés.