Puisseguin saint-émilion Château Lanbersac 2010

0

Puisseguin_lambersacPour un peu on parlerait presque d’un « bordeaux d’homme ». Un nez, aussi puissant que l’attaque en bouche, révèle un puisseguin saint-émilion encore jeune aux tanins fougueux, presque âpres pour les palais néophytes habitués aux saveurs fruitées des primeurs d’automne ou des rosés d’été.

Voilà un vin sérieux pour passer l’hiver. Le genre qu’on ne sirote pas sur un coin de table d’apéritif entre deux cacahouettes et une pistache. Mieux vaut le carafer et l’accompagner d’une côte de bœuf signifiante ou mieux d’un gibier. Selon les millésimes, son assemblage varie de 70% à 90 % de merlot, le reste est en cabernet franc. Pour 2010, belle année, le potentiel de vieillissement est là et le mieux est donc de laisser le temps arrondir les angles.

Lanbersac est la propriété de Françoise et Philippe Lannoye. Ces industriels du nord reconvertis dans la vigne castillonnaise et saint-émilionnaise ont fait leurs premières armes avec ce château avant de reprendre d’autres propriétés dans les environs. Lanbersac est un domaine 22 ha plantés sur le plateau argilo-calcaire de l’appellation puissegin. L’encépagement est à 90 % de merlot et à 10 % de cabernet franc. Les vendanges se font à la machine. Deux tiers des jus sont vinifiés en cuves et le reste en barriques de chêne français d’un vin, ce qui permet d’arrondir le vin. Il faut croire que Lanbersac leur a porté chance puisque les deux viticulteurs « ch’ti » ont repris depuis trois autres vignobles, deux en côtes de Castillon et un à Saint-Emilion, le château Ambe Tour Pourret.

http://www.vignobles-lannoye.com/

En savoir plus sur l’appellation Puisseguin Saint-Emilion

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.