Château de Jau blanc

0

Château de Jau blanc, Château de Jau rouge.
Un à zéro pour le blanc.

Château de Jau, côtes du Roussillon

Château de Jau, côtes du Roussillon

Décidément cette vallée de l’Agly, dans l’arrière-pays roussillonnais, à une vingtaine de km de Perpignan est pleine de bonnes surprises. Dernières en date, les deux productions en rouge et en blanc du Château de Jau : un côtes du Roussillon blanc 2011 et un côtes du Roussillon villages 2010. Ce dernier donne un rouge qui ne trahit pas son terroir (50 % syrah, 25 % mourvèdre, 15 % grenache noir, 10 % carignan). C’est droit, bien structuré, honnête, conjuguant fraicheur et garrigue. Et on évite le côté parfois confit de certains vins locaux..

Mais le côtes de roussillon blanc de Jau, c’est autre chose. Il a un charme spécial qui opère vite. Une belle bouche charnue mais pas trop, assez longue et subtile. Un assemblage de 50 % vermentino et de 50 % macabeu, des vignes âges de 25 ans pour un rendement de 40 hl/ha. On vendange au petit matin. Evidemment, on pourra dire qu’il y a de la pêche blanche, mais si l’on y prête attention on ressent une petite touche d’amertume en fin de bouche qui évoque ces anis artisanaux que l’on boit dans le Midi. C’est elle qui fait son charme. On y revient avec les amis et on tombe la bouteille…
Pour une bonne dégustation, il est important de jouer l’alliance des couleurs, par exemple avec un poisson à chair blanche grillé ou des fromages à pâte pressée plutôt riches genre salers ou abondance.


Prix public : 7,90 € chez les cavistes ou à la propriété.

Rouge ou blancs, on peut aussi attendre l’été et les déguster en déjeunant au Château de Jau (ouvert de mi-juin à mi-septembre) en le soir en juillet et août.
Réservations au 04 68 38 91 38.

www.chateau-de-jau.com

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.