Champagne H.Blin, pour l’honneur du meunier ! (octobre 2012)

0

Les vignes de la Maison Henri Blin s’étendent sur 130 ha autour de Vincelles dans la Vallée de la Marne face à la ville de Dormans. Ici, le cépage meunier est roi. D’ailleurs, Simon, petit-fils d’Henri Blin, fondateur en 1947 de cette coopérative de 110 viticulteurs, compte bien s’appuyer sur ce trait de caractère local. Aux commandes de l’entreprise depuis 2009, il défend un champagne à base de 100 % de pinot meunier, ce qui dans le monde du champagne ne laisse pas d’intriguer. Rappelons que le pinot meunier, regardé parfois avec condescendance, est réputé pour donner des vins structurés et fruités. Le vignoble de la coopérative H.Blin est travaillé en agriculture raisonnée – labours, enherbement, réduction des apports en phytosanitaires- et la vinification soignée donne des beaux champagnes à la personnalité marquée.

brut_Hblin

Ainsi en va-t-il de Brut, qui est, dit-on, assez emblématique de la maison. Il est composé de 80% de meunier et de 20 % de chardonnay. Un champagne d’une belle structure aux notes de fruits blancs, doté d’une bouche ample et fraîche. Vivace pas trop sec, face à des viandes blanches, il ne fera pas pâle figure. Au contraire.

rose_Hblin
Le rosé, quant à lui est un joyeux champagne. Un assemblage de 57% de meunier, de 19% de chardonnay, de 4% de pinot noir et de 20% de coteaux champenois rouges. D’une couleur grenadine soutenue, il présente un nez de fruits entre groseille et framboise, sa bouche singulière pour un champagne est assez complexe entre minéralité et notes fruitées. Bref une bouteille qui incite à la gaieté.

blanc_Hblin

Quant au Blanc de blancs de la maison, il prouve que même face à un 100 % chardonnay, la maison H.Blin ne s’en sort pas trop mal pour élaborer un champagne tout en finesse et élégant, aussi gracile que la première note d’une nocturne de Chopin. Idéal pour un apéritif distingué.

En savoir plus sur la maison H.Blin
www.champagne-blin.com 

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.