Capitelle 2013 de Baronarques

0

capitelle_2013Adieu l’apostrophe. C’est désormais « Baronarques » en un mot. Les deux héritiers de la baronne Philippine, Philippe Sereys de Rothschild et Julien de Beaumarchais de Rothschild, auraient-ils décidé d’imprimer davantage leur empreinte sur ce domaine de l’Aude, situé près de Limoux, acquis par leur mère en 1998 ? Le nouveau millésime a gagné une nouvelle étiquette avec un mascaron redessiné et une mention « Vignoble Baron Philippe de Rothschild » bien visible. La capsule porte également la signature de la prestigieuse famille avec la couronne et ses cinq flèches.

Mais la nouvelle griffe ne doit pas faire peur. Ne serait-ce parce que cette Capitelle de Baronarques 2013 demeure l’une des cuvées les plus accessibles à ce niveau dans la gamme Baron Philippe. Certes, au fil des ans, le merlot bordelais (58%) a gagné sur la syrah (20%) et le malbec (22%). Et cette Capitelle 2013 conserve un nez de fruits frais avec des nuances de genièvre. Revendiquant l’AOC Limoux, en bouche, elle n’a pourtant pas le caractère capiteux aux arômes de garrigues d’autres vins languedociens. Au contraire, c’est un vin droit presque un chouïa austère. Il ne faut pas y voir le résultat d’une influence médocaine des hommes du « siège social ». Plutôt celui « d’une recherche affinée de l’expression du millésime » explique-t-on sur place. Et si fruit peut sembler comprimé, il ne faut pas hésiter à carafer pour aérer et permettre à cette Capitelle de produire ses délicates notes mentholées. On pourra également l’oublier en cave sept ou huit ans et la resortir avec fierté pour une grande occasion.

Prix départ cave : 16,50€

www.domaine-de-baronarques.com

Lire le reportage sur le domaine de Baronarques

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.