Les Editos Bachiques de Jean Lapoujade, scribe de Tradition du Vin

0

Période de Jeunes

Bien souvent, dans l’esprit du péquin cocacolaphilisé, la viticulture reste synonyme de gros rouge concocté par des viticulteurs à l’image épinalienne de vieillards alchimistes cep-tuagénaires, baragouinant un patois incertain et présentant des symptômes récurrents de râle antieuropéens.

Exécrables préjugés d’une société tournée vers un hygiénisme manichéen aux relents moral’eau-soviétiques qui prétend, dans une cacophonie tartufière, robotiser nos artères et célébrer un homme nouveau dédié au travail et hermétique aux plaisirs terrestres.
Mais on ne coupe pas aussi aisément un peuple de ses racines vineuses. Dans tous les terroirs de France et de Navarre, une nouvelle génération vigneronne joue des coudes pour apporter au vin un enthousiasme régénérateur de nos papilles oenophiles!
Avec la complicité de Rémi Castillo, défenseur des jeunes talents dans les activités artistiques et artisanales, Tradition du Vin s’est associé à la célébration des « Raisins du Bonheur » qui consacrent les jeunes talents du vin.

Jusqu’à la fin de l’année, un vent d’ange soufflera dans nos bistrots qui mettront en exergue sur les comptoirs tous ces « joenos » de la vigne : blancs becs du blanc sec, rouges-gorges à peines sortis du vi-nid-ficateur ou jouvenceaux rosés frais, tous pétillants du bulbe. Avec les Sages de la Dive association, ils sont prêts à relever le défi de ce siècle : éviter que le vin ne devienne un « chai d’œuvre en péril » et célébrer l’art de vivre à la française, qui loin des ivresses malsaines aux effluves anglo-saxonnes, pérennisent une certaine idée du plaisir.

Retrouvez Jean Lapoujade sur www.bistrotavins.com

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.