Pierre Canot, décorateur au long cours

0

Pierre Canot est sans doute l’un des décorateurs de cafés les plus prolifiques. En 45 ans, cet ancien élève de l’école Boulle a décoré ou rénové environ 600 affaires de la capitale et de sa banlieue laissant ainsi une trace dans des centaines de rues. Il est arrivé dans le métier quand le formica recouvrait bien des comptoirs. «Le formica est apparu quand les bougnats ont arrêté le charbon et transformé leurs chantiers en bistrots. On en faisait beaucoup.» Très rapidement, au début des années 70, il travaille sur quelques emplacements visibles de la capitale comme le François Coppée boulevard du Montparnasse.

café des 2diters CanotAu fil des ans et des modes, le bonhomme a évolué mais il est parvenu à se créer un réseau de fidèles à un temps où la concurrence faisait rage. «Quand j’ai débuté nous étions une trentaine de décorateurs à Paris sur les bistrots et brasseries.» Aujourd’hui, ils sont trois fois moins. «Je n’ai jamais rechigné à faire un retapage. Je savais que cinq ans plus tard on me recontacterait pour des travaux plus importants

Il intervient parfois trois fois sur la même affaire familiale en travaillant à chaque fois avec le représentant de la nouvelle génération. Exemple au Métro à Gambetta, où il est intervenu en 1974, en 1985 et 2014. Au fil des ans, le nom de Canot est devenu synonyme de grande brasserie et de classicisme avec une touche plus ou moins inspirée d’Art Déco et beaucoup de lumière.

1 2
Partager sur :

Les commentaires sont fermés.