La Lettre de Paris-Bistro de septembre 2015

0

 

La Lettre de Paris-Bistro de septembre 2015

La manif de la FNSEA à la Nation avait un côté Salon de l’Agriculture en plein air plutôt sympa. En revanche, les revendications sur la fin d’Ecophyto ont quand même du mal à passer. Malgré l’agrosystème français qui se donne pour ambition de nourrir le monde, nous sommes passés derrière les Allemands et même derrière les Bataves pour l’export… Et ce, alors que nous comptons parmi les plus gros consommateurs de pesticides. Une défaite sur les deux tableaux : économique et écologique. 

Lire l’article

Faust erre aussi dans les fourneaux ! Et les plus vertueux peuvent vendre leur âme au diable. En ces temps de « fête de la gastronomie,» et autres opérations « tous au restaurant », difficile d’expliquer que l’Association Maîtres-Restaurateurs se tire une balle dans le pied en s’alliant avec Pomona pour un concours destiné à choisir le Maître-Restaurateur de l’année 2016.

 Lire l’article

Heureusement, dans un Paris de plus en plus corseté, il demeure des occasions de rigoler. Ainsi en va-t-il du Marathon des Leveurs de coude de Saint-Germain des Prés, vrai miracle bachique.
Lire

Deux endroits.
Celui du père Duboué, cuisinier Landais, avec son « A Noste » qui se singularise dans le quartier de la Bourse et qui en vrai bistrot propose son terroir pour toutes les bourses…
Lire l’article

Et celui d’une belle descendante d’immigré Kurde, qui, associée à un Rouergat, a relancé un beau café du 12 ème. Comme quoi les immigrés, hein ?
Lire

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.