Le pourboire au bistro

0

Si le principe du pourboire tend à disparaître dans certaines professions en raison de la disparition de ces métiers (pompiste, ouvreuse de cinéma…), le métier de garçon de café va de pair avec la rémunération au pourboire. Il constitue une des principales motivations du métier puisqu’il peut permettre de doubler son salaire nominal.

C’est une tradition dans ce métier. D’ailleurs le garçon de café avait une poche spécialement conçue à cet effet. Et certaines places étaient particulièrement prisées parce très rémunératrices au niveau du pourboire. Ce fut le cas, pendant de longues années, du café Vaudeville du temps où la Bourse était encore une réalité physique avec sa corbeille…Dans ces affaires, les places de Garçon de café s’achetaient.

gilet-garcon

Même s’il est un usage ancré dans les mœurs , le pourboire reste facultatif, il doit récompenser une qualité de service. Aucun garçon de café ne peut vous reprocher de ne pas laisser quelques pièces dans la soucoupe ou pas assez. Le pourboire est donc laissé à la seule appréciation du client et dépend de votre humeur, de la qualité du service et bien entendu de vos finances. Le pourboire laissé en France varie en moyenne de 5 à 10% du montant de l’addition.

Avec le passage à l’euro, le pourboire laissé est d’abord devenu plus conséquent. Aujourd’hui, certains garçons de café se plaignent de recevoir beaucoup moins qu’au temps des francs.   Est-ce si sûr ? Du temps du Franc, pour un café en salle on pouvait laisser cinquante centimes, qui oserait laisser aujourd’hui 7 centimes d’euros ? De fait, certains rivalisent d’astuces pour vous inciter à laisser quelques pièces.

Mais il est vrai que la généralisation des cartes de crédit et l’amplification de la crise expliquent aussi que depuis 2010, les pourboires ont fondu comme la banquise. Sauf évidemment dans les belles affaires avec leurs habitués.

Des Français radins certes.… Selon une étude conduite en 2014 par Trip Advisor, 15 % des Français donnent systématiquement un pourboire, contre 60 % des Américains. Mais outre-atlantique, le service n’est pas inclus. Il faut compter environ 15% en plus au minimum du prix du repas. Ceci explique aussi cela.

Service compris
Si le pourboire récompense la personne qui vous sert, c’est « un plus » et non une obligation. En effet, le pourcentage pour le service est déjà perçu sur l’addition. Il doit être inclus obligatoirement dans le montant de la note ou de la facture.
Les prix affichés doivent être ceux à payer effectivement par le client (donc service inclus).
Dans les restaurants ou débits de boissons où il est perçu un service, tous les documents (tarifs, menus…) doivent comporter la mention : « prix service compris », suivie du pourcentage appliqué.
La mention « service inclus » est obligatoire sur les cartes et additions.

À chaque clientèle son pourboire.
Les Canadiens ou les Américains ont coutume de laisser un pourboire en plus du montant de l’addition. C’est d’ailleurs quasi systématique. D’ailleurs sur votre reçu de caisse une ligne spécialement réservée à ce montant est prévue. En général, le montant du pourboire varie entre 10%et 15% du montant total. Être garçon de café peut être un emploi lucratif. En général, ils reçoivent un salaire horaire et des pourboires en plus. Mais leur salaire étant particulièrement bas (souvent 3$ de l’heure), les pourboires pour le serveur sont essentiels outre-Atlantique. Aussi si vous vous avisez de quitter la table sans laisser de « tip », le serveur est bien capable de vous poursuivre dans le rue et réclamer justement ses 15% de tip. En Europe, l’Irlande et l’Angleterre fonctionnent sur ce même principe.
Mais dans plusieurs pays, cette coutume n’existe pas. C’est le cas des pays Nordiques. En particulier les Danois ne laissent jamais de pourboire dans leur pays. Idem pour les Suédois, Finlandais et Norvégiens. Sauf à être dans des hôtels de luxe.
Nos voisins belges, hollandais et luxembourgeois sont proches de nous sur ce point. Le pourboire est laissé à l’appréciation du client. Une pratique courante dans les pays du Sud (Italie, Espagne, Portugal, Grèce). Le service est inclus dans l’addition (10 à 12%), le pourboire est laissé à discrétion.
Quant aux nouveaux arrivants dans l’Union européenne, la pratique du pourboire semble courante à Chypre, à Malte, en Lituanie, en Estonie et en Pologne.

pourboire2Le saviez-vous ?
Tip en anglais signifie pourboire. L’origine viendrait d’une habitude prise dans un restaurant londonien du XVIIIe siècle de mettre à la disposition des clients pressés et souhaitant être servis rapidement une boîte dans laquelle ils déposaient de l’argent. Sur la boîte était inscrit : To Insure Promptness (Pour assurer un service rapide).

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.