Le Malongo Café, Rue Saint-André des Arts

0

Qui a dit que le café stressait ? Un tour au Malongo Café peut convaincre du contraire. Voilà un bel espace de détente, un lieu qui tient à la fois du comptoir avec les pots de thés et les pots de cafés, et du bistrot pour les tables.

malongo-comptoir2

malongo-bar

Espace sans stress, le Malongo Café attire toutes les classes d’âges de toutes origines.Evidemment, ce n’est pas un bistrot à proprement parler, puisqu’il n’y a ni licence IV, ni comptoir où l’on s’accoude. On passe commande à la caisse comme au Mc Do et l’on vous remet votre café sur un plateau. Mais c’est bien le seul point commun avec l’esprit fast-food. Car le Malongo Café offre l’opportunité d’une vraie découverte : celle d’un tour du monde du café, celui des pures origines, par opposition aux assemblages (80% arabica et 20% de robusta) proposés dans la plupart des cafés ou dans la grande consommation.

malongo-comptoir

malongo-theCar les vendeurs – en principe formés aux fèves – savent décrire les caractéristiques des pures origines proposées par Malongo. Alors selon que vous serez plus tentés par l’amertume ou par l’acidité, votre âme du moment vous conduira davantage vers les hauts plateaux d’Ethiopie au goût corsé que vers les rives de Papouasie ou les altitudes guatémaltèques aux crus plus fruités et parfumés. Pour parfaire sa connaissance du café, les écrans sur les murs diffusent des images toutes les étapes du café de la taille des caféiers au tri des fèves à la main, la fleur des arbres.

cafe-malongoAvec une trentaine de cafés à déguster (dont 12 sous le label Max Havelaar) on peut passer un mois chaque jour au Malongo Café sans jamais déguster le même kawa.
Pas bête, en plus du paquet de café ou de thé, on peut se ramener une machine à café, Malongo, c’est comme si Mac Do vendait le hachoir.
Mais évidemment le plus important c’est l’aspect humain. Coup de chance ou vraie politique,
Malongo, c’est 5 succursales à Paris. Une belle approche pour découvrir le café.

1 2
Partager sur :

Les commentaires sont fermés.