Pour le GNI, taxer les CDD c’est une autre façon de tuer le tourisme

0

 

Imaginée à l’origine pour assouplir la vie des PME et alléger leurs contraintes, le projet la la Loi sur le travail dite loi El Khomri, n’en finit pas de connaître des métamorphoses inattendues. Face au « péril jeune» et à l’occupation de la place de la République par quelques centaines de noctambules debout, le Premier Ministre, Manuel Valls a proposé de taxer les CDD. Cela n’a pas manqué de faire bondir les représentants des PME et parmi eux,  le GNI (Groupement National des Indépendants) très concerné par les emplois saisonniers. Ainsi, le GNI explique que la mesure risque d’engendrer une augmentation du coût du travail alors même que «la France reste perçue comme une destination chère au regard de la qualité offerte en retour«. Pour le GNI «ce discours est en totale contradiction avec la parole du président de la République qui dit faire du tourisme une grande cause nationale. Ce discours est également en contradiction avec la réalité des faits. »

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.