CHR, le recul de l’activité s’est poursuivi au premier trimestre 2016  

0

crise_1erT2016

L’enquête réalisée pour le GNI par l’institut I+C sur la situation des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs démontre, comme on s’en doutait, que la crise rencontrée en 2015 s’est poursuivie au premier trimestre 2016.

La restauration enregistre une baisse de chiffre d’affaires de 7 % en France et de 16 % en Ile-de-France par rapport au même trimestre en 2015. La quasi-totalité des régions est concernée. Mais Paris reste la ville la plus sévèrement touchée. L’effet attentat s’est concrétisé par une baisse du chiffre d’affaires  qui a atteint 16, 5% dans la capitale en  début d’année comparée à la même période en 2015.  Elle faisait suite à celle déjà très importante, enregistrée en fin d’année 2015.

A cette baisse de fréquentation s’ajoute une baisse du ticket moyen -sans doute liée à la crise économique- qui  impacte la trésorerie des professionnels. Un restaurateur sur trois observe cette chute du ticket moyen depuis début 2016. Proportion identique chez les débitants de boissons.  Bref, le moral est plutôt dans les chaussettes. Mais un restaurateur sur deux croit en une embellie printanière. Beaucoup croisent les doigts pour que l’Euro soit le plus massif possible. 

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.