Café, quand le savoir-vivre fait baisser l’addition…

0

Café, vers un barème tarifaire de la politesse ?

«Un café »? 1,50€. «Un café, s’il vous plaît»: 1,30 €. «Bonjour, un café s’il vous plaît»: 1 €. Quand le savoir-vivre fait baisser l’addition… C’est un joli coup de buzz que s’est offert un cafetier grenoblois visiblement échaudé par la muflerie de certains de ses clients comme l’a raconté le Parisien-Aujourd’hui en France. Visiblement, Adam Garah, le patron de l’Hamburgé n’est pas le seul à souffrir de la grossièreté de ses contemporains. Un autre de ses collègues, Fabrice Pépino, patron du bar à vin niçois, la Petite Syrah, a appliqué un barème de politesse beaucoup plus salé faisant passer le tarif du petit noir de 7 euros contre 4,25 euros pour «Un café, s’il vous plaît», et 1,40€ quand le bonjour l’accompagne. Dur pour les sourds-muets.

Ce faisant, ces deux patrons n’ont-ils pas pris le risque d’ouvrir la boîte de Pandore ?  Car l’inverse est aussi vrai. Le « Qu’est-ce que ce sera ? » aboyé au comptoir sans bonjour, sans au-revoir, ni merci et sans sourire, ça peut aussi arriver… Et si il venait à certains clients l’idée de payer leur café en terrasse 1 euro au lieu de 3 ou 4 euros demandés pour taxer la désinvolture de certains serveurs ? Ca promet de belles petites polémiques. Mais si elles pouvaient ramener un peu de savoir-vivre dans notre vieux Pays … ce ne serait finalement pas si mal.

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.