Association Andouillette 5 A

0

La célèbre association 5A (Association Amicale des Amateurs d’Andouillette Authentique) va élargir son champ d’action de l’andouillette à l’andouille. Les deux produits sont plus que cousins … Et cela va permettre d’élargir le cercle des participants. Car il faut bien reconnaître que par la force des choses, ce sont toujours grosso modo les mêmes producteurs d’andouillette que l’on retrouve diplômés (Benoît Lemelle, Christophe Thierry, Gilles Amand, Laurent Jolivet du groupe Popy pour la Champenoise et Duval, Marc Colin).

Heureusement, les diplômes de la « 5A » n’étant valables que deux ans, cela implique de concourir à nouveau. Ce qui n’a pas peu fait pour maintenir un niveau de qualité chez les producteurs. Pour eux, le diplôme 5 A est non seulement une reconnaissance mais également un solide argument de vente. Tout cela n’empêche pas évidemment un petit artisan de soumettre à l’association son produit. Mais le nombre d’artisans ayant encore le courage de tirer à la ficelle leur chaudin de porc (le chaudin est le gros intestin du cochon réservé à la fabrication des andouilles et andouillettes) avec les normes d’hygiène de plus en plus draconiennes se réduit d’années en années. Et de fait, les rares produits artisanaux proposés ne sont pas toujours à la hauteur.
Espérons que les andouilles avec leurs déclinaisons provinciales, du Jura au Béarn, apportent à la 5A la saveur d’autres terroirs.

Attention aux fraudeurs, et aux abus sur le 5A
Par ailleurs, l’Association 5A est plus que jamais décidée à rappeler la valeur de son diplôme et les engagements qui s’y attachent pour ses récipiendaires. Ainsi qu’ils soient producteurs ou restaurateurs, les utilisateurs frauduleux du label 5A qui s’en revendiquent sans être capables de produire une facture d’un producteur diplômé s’ils sont restaurateurs ou d’un diplôme de moins de deux ans s’ils sont producteurs pourront se voir notifier un avertissement avant la saisine de la répression des fraudes.

Les diplômés

5A
Dominique Roger – Nanterre (Hauts-de-Seine), marchés de Courbevoie et de Bois-Colombes. Diplôme valable jusqu’à fin 2010
Saloir de Josselin – Josselin (Morbilhan). Diplôme valable jusqu’à fin 2010
Amand Terroir – Vire (Calvados). Diplôme valable jusqu’en 2011
Charcuterie Marc Colin – Chablis (Yonne). Diplôme valable jusqu’en 2011
Maison Hardouin – Vouvray (Indre et Loire). Diplôme valable jusqu’en 2011
Gilbert Lemelle AT–France -Troyes (Aube). Diplôme valable jusqu’en 2011
Salaison La Champenoise – Jully-sur-Sarcé (Aube). Diplôme valable jusqu’en 2012
Père Duval – Jully-sur-Sarcé (Aube). Diplôme valable jusqu’en 2012
Charcuterie Thierry – Sainte-Savine (Aube). Diplôme valable jusqu’en 2012,
Pour en savoir plus sur la 5 A

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.