Le Jambon de Lacaune » obtient l’Indication géographique protégée

0

L’IGP « Jambon de Lacaune » a été reconnue par un règlement paru au Journal Officiel de l’Union européenne le 27 août. Si ces dernières années, Lacaune a davantage désigné la race des brebis qui donnent leur lait au Roquefort, il n’en demeure pas moins que cette petite cité tarnaise fut pendant des siècles réputée pour ses salaisons. L’altitude et le climat ont permis aux salaisonniers de produire notamment des jambons appréciés des Héraultais. On rappellera bien sûr le lien historique entre les salines du Languedoc médiéval et l’arrière-pays.

La petite cité tarnaise de Lacaune qui a donné son nom au Jambon

La petite cité tarnaise de Lacaune qui a donné son nom au Jambon

Cette IGP Jambon de Lacaune est donc une reconnaissance et peut-être un nouveau départ pour un bassin d’activités en peau de chagrin passé de 900 à 550 emplois en quinze ans. C’est aussi la fin du chemin de croix pour les producteurs qui, au départ avaient demandé une AOC, avant de bifurquer vers l’IGP faute de pouvoir garantir une origine locale des porcs.

1 2
Partager sur :

Les commentaires sont fermés.