La châtaigne corse

0

Implanté au XVIème siècle, le châtaignier est l’arbre à pain corse. Avec le figuier, l’olivier, le mûrier et la vigne, il faisait partie des cinq espèces végétales permettant de survivre en cas de disette.

La châtaigne nourrit aussi bien l’homme que le cochon. Pendant longtemps en déclin, la castanéiculture a connu un regain d’activité depuis 20 ans. Elle est menacée depuis 2010 par l’apparition dans la région du cynips du châtaignier, insecte venu de Chine provoquant une gale puis la perte de rameau ou de l’arbre même.

La farine de châtaigne, ou farina castagnina corsa, est AOC depuis juin 2006. Le syndicat de gestion l’AOC s’est donné pour but de relancer et promouvoir la castanéiculture. On utilise environ 4 kg de châtaignes pour 1 kg de farine. Il y a aujourd’hui 35 moulins en activité qui produisent 200 tonnes de farine.

La pulenda est un accompagnement fait avec de la farine de châtaignes. La farine est cuite 40 minutes dans un chaudron. On la remue avec un bâton autour duquel elle forme une boule lorsqu’elle est prête. Elle est alors enroulée dans un linge préalablement saupoudré de farine de châtaignes. Même si elle a l’aspect d’un pain de campagne, la pulenda se rapproche de la polenta par sa consistance.

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.