L’Epicerie du Breizh Café, ambassade gastronomique bretonne

0

Le Breizh Café a son épicerie mitoyenne. Il y a même une table d’hôtes où l’on peut manger à quatre et se faire servir tous les plats. Voilà une ambassade gourmande qui permet à la Bretagne gastronomique de tenir dignement son rang avec des produits bretons à 98%. Ainsi par exemple le thé au sarrasin vient du Japon. Rien d’étonnant le Breizh café a essaimé dans l’Archipel sous l’influence de son fondateur , Bertrand Larcher, tombé amoureux à la fois d’une japonaise et de son pays et qui a créé son premier Breizh Café à Cancale. Ce qui explique le triptyque sur la devanture. Paris-Cancale-Tokyo.

C’est une boutique chaleureuse avec sa grande table centrale soutenue par des plaques de granit breton. Le long des murs sur les étagères s’alignent des richesses pour se mitonner de gentils Breizh festins.
La Maison Bordier est en vedette avec ses yaourts, ses fromages au lait cru affinés et bien sûr ses beurres déclinés notamment en d’étonnantes saveurs – algues, vanille de Madagascar ou piment d’Espelette. Un beurre utilisé également pour les caramels au…beurre salé fabriqués par l’entreprise Ambr’i. Encore que question caramel, il y aussi le coulis de Salidou de Maison d’Armorine, un caramel au beurre salé vendu en biberon qui a fait saliver des générations entières de Bretons.

Epicerie Breizh Café

Bien sûr, les Galettes de Pont Aven voisinent avec leurs cousines, Traou Mad, dans leurs jolies boîtes illustrées de bigoudens peintes par Gauguin. Les galettes fines de la Maison Bien Nommée qui mettent en scène le célèbre Château de Turpault seul face aux lames balayant le bout de la presqu’ile de Quiberon. Sans oublier les gavottes de Loc Maria qui existent depuis 1920…

Breizh_epice_caramel

Breizh_epice_confitrAu rayon sucré, les confitures Raphaël à mettre dans les crêpes se déclinent en une quinzaine de parfums envoûtants. Celles à la cerise ou au citron comptent sans doute parmi les meilleurs dans l’expression de fruits incroyablement savoureux. L’ancien chef étoilé Michelin, Jean-Marie Guilbaut, devenu confiturier, n’est pas en reste avec des cocktails originaux, comme la pêche-figue verte, qui laisse pantoises les papilles. Il a aussi ramené ses épices et une dizaine de poivres.
Le foie gras est aussi au menu ! Morgane, la fée de l’épicerie, ne manque pas de rappeler que les Bretons arrivent juste derrière le Sud-Ouest pour la production de foies gras. Mais on trouve aussi des magrets, rillettes de canard et une recette de canard au cidre concoctée par la Ferme de la Lande. Pour les plus canailles, l’andouille de  est une alternative à la Gridouille de l’Argoat à l’ancienne fumée au hêtre.

Breizh_epice_sardine

Et l’Océan ? Difficile de l’oublier avec des algues sous toutes les formes -marinade, pâtes, paillettes, mais aussi des sels. Sans oublier les sardines produites par la Quiberonnaise ou le Comptoir de Belle-Ile. Enfin les thons, harengs et autres saumons fumés à l’ancienne par la Maison Lucas de Quiberon.
Pour arroser tout ça, une dizaine de cidres d’artisan s’alignent sous les portraits de leurs auteurs comme celui du Petit Fausset ou celui d’Eric Berdelet réputé également pour son poiré. De pétillantes breizh bulles pour de belles soirées en perspectives.

L’épicerie du BREIZH CAFE

109, rue Vieille du Temple
75003 Paris

tél. 01 42 72 13 77

Fermé le lundi.

Métro: Ligne 8
Saint-Sébastien – Froissart

En savoir plus sur

www.breizhcafe.com/

 

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.